Dominique Schelcher

Système U accepte à nouveau les commerciaux dans ses enseignes

Depuis le 21 avril, Système U a décidé d’accepter de nouveau les commerciaux dans ses magasins. Une décision prise dans l’intérêt des PME selon le dirigeant de la coopérative, Dominique Schelcher. Une manière de desserrer l’étau fiscal qui impacte durement les entreprises et de préparer au déconfinement.

L’annonce est perçue comme un soulagement pour une partie du secteur du commerce de détail. Un moyen pour Système U de relancer une partie de l’activité commerciale, mais sous condition de respecter de nombreuses consignes sanitaires, en vue du déconfinement qui s’annonce. Alors que Bruno Le Maire a annoncé au micro de France Info souhaiter une reprise de l’activité économique dans les meilleures conditions possibles, Dominique Schelcher montre qu’une telle reprise est possible, à condition d’être préparée.

La reprise de l’activité commerciale dans les enseignes de Système U soumise à des règles sanitaires strictes

La décision prise par Système U s’accompagne de mesures drastiques pour garantir la sécurité sanitaire des salariés du groupe, des commerciaux et des consommateurs. En plus de la panoplie déployée progressivement par les acteurs de la distribution tout au long de la période du confinement, Système U a conditionné le retour des commerciaux à une batterie de mesures précises pour faire face à cet afflux nouveau de personnes dans ses magasins. Le jour et les horaires d’intervention des commerciaux sont préparés, en amont, en coordination avec la direction du magasin concerné. La nature précise du travail est également précisée.

Alors que la question du port universel du masque s’amplifie dans le débat politique et médiatique, les commerciaux devront être équipés de masques pour effectuer leur intervention dans les magasins. Une mesure qui confirme une tendance déjà amorcée au sein du secteur de la distribution — comme l’illustrent les commandes massives de masques réalisées ces dernières semaines. D’autres mesures visant à respecter l’impérieuse distanciation sociale sont également prévues. Autant de mesures strictes qui, l’espère Système U, limiteront autant que faire se peut les risques de contacts et de contamination. À ce stade, l’initiative prise par la coopérative fait figure de test de la possibilité de la reprise de l’activité économique tout en garantissant la sécurité sanitaire des personnes.

Une mesure de soutien aux PME, durement impactées par la crise du coronavirus

Dans un tweet publié en réponse à l’article de LSA Conso, Dominique Schelcher, président de Système U, a expliqué avoir motivé sa décision par la volonté de soutenir les “forces de vente des PME”, d’“assurer le suivi de leur activité” et de “consolider leur CA”.

Système U, conçu sur le modèle coopératif, se fait fort d’être un distributeur proche de ses fournisseurs et de ses chaînes d’approvisionnement. Une décision donc cohérente avec le positionnement de la marque. Les conséquences du Covid-19 ont rebattu les cartes. Il semble avoir mis fin à l’agribashing, révélant le caractère essentiel du monde agroalimentaire – a fortiori en période de crise. Conséquence observable de ce changement profond des mentalités : les ventes de produits frais et de grande consommation ont atteint une hausse record de 11% par rapport à l’an dernier selon l’institut Nielsen”. À ce titre, plusieurs enseignes comme Auchan ou encore le Groupe Casino incitent les consommateurs à consommer des produits français, pour soutenir entre autres pêcheurs et maraîchers.

Keep Exploring
La famille Zouari s’empare de Stokomani