Rayon bricolage

Déconfinement : les magasins de bricolage rouvrent progressivement dans la métropole toulousaine

À Toulouse, Leroy Merlin et Castorama ont rouvert plusieurs de leurs magasins. Comme d’autres acteurs de la distribution, ils se préparent au déconfinement progressif. Une ouverture partielle marquée par une forte affluence et accompagnée de règles de distanciation sociale strictes.

Un déconfinement progressif, dans un contexte économique inquiétant

Depuis le 20 avril, les habitants de l’agglomération toulousaine peuvent de nouveau se rendre dans les grandes surfaces de bricolage. Trois semaines avant le déconfinement officiel, et malgré les incertitudes sur certaines des modalités de sa mise en oeuvre, les acteurs du retail ont anticipé. Les magasins Bricomarché et Castorama toulousains s’inscrivent ainsi dans une tendance amorcée de reprise progressive de l’activité économique. Le 21 avril par exemple, Système U décide d’accueillir de nouveau les commerciaux dans ses rayons, afin de soutenir le tissu de PME qui le fournit.

L’enjeu est de taille pour les distributeurs, comme pour l’ensemble des acteurs de l’économie. Selon l’OFCE, cité par Le Figaro, la France comptera 460 000 chômeurs supplémentaires à la sortie du confinement. Les secteurs seront touchés de manière inégale, ceux du tourisme, de la restauration et de l’événementiel payant le tribut le plus lourd au confinement. Selon le Premier ministre Edouard Philippe, le pays connaîtra “la plus forte récession depuis 1945” et le PIB se sera contracté de 8% courant de l’année 2020. Des perspectives qui confirment l’urgence du redémarrage économique dans l’hexagone.

Des réouvertures précoces qui génèrent une forte affluence, malgré des règles sanitaires strictes

Selon Actu.fr, les clients ont été au rendez-vous les 20 et 24 avril dans les magasins Bricomarché et Leroy Merlin de la métropole toulousaine. Ouverts sur des plages horaires contraintes courant de 7h à 9h, les enseignes ont instauré des règles de passages strictes visant à faire respecter les règles de distanciation sociale. Absence de conseillers dans les rayons, contrôle du nombre d’entrées simultanées et temps de présence limité dans les surfaces : l’activité en magasin fortement réduite n’a pas empêché une forte affluence aux entrées. Le média d’information en ligne évoque des temps d’attente de l’ordre de 3h pour certains clients.

Alors que les habitudes de consommation des Français font l’objet d’études attentives de la part des principaux instituts de sondage et d’analyse, ces ouvertures précoces offrent des perspectives sur la reprise de certaines formes de consommation jusqu’à présent impossibles. Si le recours de plus en plus important à l’e-commerce sera probablement amené à persister post-confinement, la vente en “physique” semble profiter de la volonté des consommateurs de saisir les opportunités de sorties. Du moins de manière sporadique. Une tendance à suivre dans les semaines et les mois à venir : à date du 29 avril, deux tiers des Français se disaient inquiets face à la perspective du début du déconfinement.

Keep Exploring
Magasin Intermarché
Le groupe Les Mousquetaires lance un plan pour soutenir les horticulteurs et la filière végétale