Bruno Le Maire

Le Gouvernement prend la défense de la grande distribution sur la vente des masques

Conformément aux indications apportées par la secrétaire d’État à l’Économie Agnès Pannier-Runacher, la commercialisation de masques par la grande distribution a débuté ce lundi 4 mai. Cette étape indispensable à la réussite du plan de déconfinement proposé par le Gouvernement semble une réussite grâce, notamment, à la mobilisation et l’engagement des enseignes vis à vis de leurs clients.

Parallèlement aux annonces ministérielles, la grande distribution a été l’objet d’attaques de personnalités politiques comme le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, sur l’existence supposée de “stocks secrets de masques” constitués par les acteurs du secteur.

Une mauvaise polémique pour Bruno Le Maire et le Premier Ministre Edouard Philippe

Au micro de France Inter lundi 4 mai au matin, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a dénoncé ces attaques. Selon lui, la grande distribution a parfaitement joué son rôle depuis le début de la crise sanitaire, en assurant quotidiennement l’approvisionnement alimentaire des Français. Désormais, pour le ministre, la priorité est de faciliter au maximum la distribution des masques dans les lieux de consommation habituels afin que chacun puisse être équipé en prévision du déconfinement. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a lui aussi souhaité évoquer le sujet lors de sa présentation du plan de déconfinement devant le Sénat.

Interrogée par Europe 1 sur sa décision de confier la commercialisation des masques à la grande distribution, Agnès Pannier-Runacher a dénoncé le procès d’intention dont le secteur est victime. Selon elle, ces attaques politiques sont le fruit d’une confusion entre les masques dits “chirurgicaux” et les masques textiles. La secrétaire d’État a également tenu à rassurer les professionnels de santé sur la disponibilité des masques : toute commande supérieure à 5 millions d’unités peut faire l’objet d’une réquisition de Santé Publique France.

Pour se prémunir face à ces accusations et rassurer ses clients sur la disponibilité des masques, la grande distribution a mis en oeuvre plusieurs mesures afin de garantir une mise en vente équitable et sûre. Certaines enseignes, comme Casino, sont en outre à l’origine d’initiatives solidaires qui ont permis de distribuer plus de 2 millions de masques chirurgicaux à destination des soignants. Toutes ces actions constituent des témoignages concrets de la mobilisation et de l’engagement des acteurs du retail dans la gestion de cette crise sanitaire.

Keep Exploring
Michel-Edouard Leclerc
Des masques à la passe d’armes avec Brune Poirson, Michel-Edouard Leclerc démineur de la grande distribution ?