Logo C'est qui le patron ?

Panzani et Carrefour rejoignent le fonds de solidarité de C’est qui le patron?!

Le 5 avril dernier, la marque de consommateurs “C’est qui le patron ?!” lançait un fonds de soutien pour venir en aide aux personnes dont l’activité professionnelle a été impactée par la crise du Covid-19. Le principe est simple : les entreprises qui voient leurs ventes exploser pendant la crise sanitaire reversent une partie de leurs bénéfices pour soutenir les plus fragiles. En quelques jours, le fond à déjà réuni plus de 750 000 euros et Carrefour et le groupe Panzani ont rejoint l’initiative.

Un succès de la marque de consommateurs

La marque de consommateurs est fondée en 2016, sous l’impulsion de deux entrepreneurs, Nicolas Chabanne et Laurent Pasquier avec l’idée de permettre aux consommateurs de reprendre en main leur consommation. L’enseigne “C’est qui le Patron ?!” permet à tous de réaliser collectivement le cahier des charges d’un produit, de le faire fabriquer comme on le souhaite et de le faire commercialiser au juste prix. Très active depuis le début de la crise sanitaire, cette marque a connu une explosion des ventes de la plupart de ses produits.

Si les ventes de pâtes, de farine et de steaks surgelés ont connu une augmentation croissante avec le confinement, ceux de la marque de consommateurs connaissent aussi un véritable succès. Une augmentation des ventes de pâtes de 380%, 70% pour les œufs et de plus de 40% sur le lait a été enregistrée. Sur RTL, Nicolas Chabanne expliquant même avoir “liquidé {ses} stocks des produits de première nécessité prévus pour 2021”.

Bien que ces ventes records aient engendré un surplus de revenus pour la marque, Nicolas Chabanne a immédiatement souhaité redistribuer ces rentrées exceptionnelles. L’idée du fonds de solidarité et de soutien est alors né, véritable élan de solidarité envers ceux qui souffrent de la crise. C’est qui le Patron ?! a lancé officiellement ce fond le 5 avril destiné à accueillir les revenus additionnels liés à la forte progression récente des ventes en magasins. Toutes les aides distribuées par le fonds sont individuelles et directes.

Carrefour et Panzani en mission de solidarité

“Carrefour est le premier distributeur à partager ses revenus liés à la crise pour aider ceux qui souffrent de la situation actuelle. Il verse dès maintenant une première somme de 100 000 € pour soutenir les personnes en souffrance immédiate (petits commerces, agriculteurs en difficulté, personnes en précarité, personnels soignants), et ajoutera 50 000 € chaque semaine au moins jusqu’au 11 mai pour répondre au soutien de nouveaux cas”, a expliqué Nicolas Chabanne. Depuis 2018, Carrefour apparaît comme l’un des premiers revendeurs de la marque de consommateurs.

La participation de Carrefour à cette opération de solidarité s’inscrit dans la lignée d’un engagement sur la durée : depuis le début de la crise l’enseigne multiplie les actions de solidarité. A l’image de la distribution de chocolats pour le personnel soignant de Salon-de-Provence et de la baisse du salaire d’Alexandre Bompard, l’enseigne poursuit sa mobilisation.

Panzani a aussi rejoint ce fonds. La marque est depuis toujours l’une des préférées des Français, et a connu une explosion de ses ventes avec la période de confinement. Immédiatement volontaire, Panzani a ainsi versé 150.000 euros et cette somme sera complétée par un supplément calculé sur ses bénéfices supplémentaires liés à la consommation exceptionnelle de la période de crise de coronavirus.

À l’image de cet engagement de Panzani et Carrefour, c’est l’ensemble de la grande distribution qui multiplie les actions de soutien et de solidarité depuis le début de la crise. Dès la première heure, le secteur du retail a su s’organiser efficacement et s’adapter aux circonstances en s’assurant de faire preuve de solidarité envers les personnes fragiles et mobilisées pour combattre le virus.

Keep Exploring
masque
Limoges, un Super U fait polémique en vendant des masques à 75€