Caissière

L’image du retail renforcée par le confinement

La crise sanitaire a profondément participé à redorer le blason de la grande distribution. Entre mobilisation du personnel et initiatives solidaires, le secteur n’a pas cessé de s’engager. Une étude de Rosapark dévoile que ses salariés sont plus que jamais plébiscités. Le déconfinement dessine les nouveaux contours des priorités des grandes surfaces : la garantie du pouvoir d’achat.

Une reconnaissance méritée des métiers de la grande distribution

Les employés de la grande distribution ont su reconquérir le coeur des Français. En première ligne face à la crise, ces héros du quotidien ont permis l’approvisionnement des rayons sans faillir. Selon une étude OpinionWay pour l’agence Rosapark, la fréquentation des grandes surfaces au cours des deux derniers mois de confinement a changé favorablement la perception des Français pour 41%.

Ce changement est d’autant plus visible chez les femmes ou en région parisienne et un peu moins chez les CSP+ ou dans les communes rurales. Côté géographie, c’est en Ile-de-France que l’image du personnel de la grande distribution a le plus évolué (53%).

Le co-fondateur de Rosapark, Jean-Patrick Chiquiar, considère qu’il s’agit d’une « vraie transformation ». Pour lui, les Français « ont pris conscience de l’importance de l’humain ». Ce constat se ressent notamment sur les réseaux sociaux où l’on retrouvait, avant la crise, des commentaires « assez négatifs » à l’encontre des salariés du secteur.

La grande distribution mobilisée pour assurer la sécurité et le pouvoir d’achat

La réhabilitation du personnel des grandes surfaces est constatée par un consommateur sur deux. En effet, 92% plébiscitent caissières et caissiers pour leur travail. Les personnes approvisionnant les rayons sont, eux aussi, davantage appréciés.

Cette appréciation est certes née du dévouement du personnel mais elle est aussi le produit de la mise en place des mesures barrières pour favoriser la sécurité de chacun, clients comme salariés.

Toutefois, la garantie du pouvoir d’achat reste un point crucial et il arrive en tête de liste des préférences des sondés concernant les différentes enseignes de la grande distribution. 50% des Français souhaitent que les grandes surfaces leur garantissent leur pouvoir d’achat et 21% qu’elles renforcent le lien humain entre client et personnel. Pour y répondre, Intermarché, le groupe Casino ou encore Carrefour réaffirment leurs engagements pour le pouvoir d’achat en bloquant par exemple les prix de certains produits.

Un soutien qui laissera des traces

Sacha Lacroix, directeur général de l’agence du groupe Havas pense que « la reconnaissance du rôle local joué par les grandes surfaces (…) aura des conséquences à long terme ». Jean-Patrick Chiquiar ajoute quant à lui que « la distribution devra être encore plus attentive au rôle citoyen que l’on attend d’elle ». Avec la dématérialisation des services, les grandes surfaces devront donner des raisons de plus pour que les clients se déplacent en magasins.

Malgré tout, la grande distribution et ses employés ont joué et joueront un rôle majeur pour assurer leur mission alimentaire et entamer la relance économique. C’est donc l’ensemble du secteur qui retrouve ses lettres de noblesse et les évolutions des comportements des consommateurs seront longuement marquées par cette période de confinement et le souvenir des secteurs qui auront su tenir.

Keep Exploring
Produits locaux
Les distributeurs s’adaptent à l’appétence des Français pour les produits locaux