Centre commercial

Les grands centres commerciaux débutent leur réouverture à petits pas en France

Après deux mois de confinement, les clients peuvent fouler le sol du centre commercial parisien Beaugrenelle depuis ce mercredi 20 mai. Le tribunal administratif de Paris a suspendu la décision du Préfet de police qui avait interdit au centre commercial d’accueillir du public jusqu’au 10 juillet. Beaugrenelle peut ainsi rouvrir ses portes mais les clients devront respecter les mesures sanitaires.

Le centre commercial Beaugrenelle – Paris ouvre le bal

Condamnés par le gouvernement à rester fermés jusqu’au 10 juillet inclus, les grands centres commerciaux entrevoient l’espoir d’accueillir à nouveau du public. Une semaine après l’annonce du déconfinement et alors même que les centres commerciaux de plus de 40 000 mètres carrés ne sont pas autorisés à ouvrir, le tribunal administratif de Paris a rendu publique sa décision en faveur d’une réouverture du centre commercial Beaugrenelle, situé dans le 15e arrondissement de la capitale.

Une réouverture était néanmoins envisageable puisque le Premier ministre laissait la possibilité aux préfets d’accorder ou non une dérogation. Mais depuis le déconfinement, les magasins de la capitale parisienne – les Galeries Lafayette, Printemps du boulevard Haussman, les centres Forum des Halles, 4 Temps à la Défense et Beaugrenelle – ont dû faire profil bas et accepter quelques jours supplémentaires de patience.

Apsys, le gestionnaire du centre commercial Beaugrenelle, n’a pas hésité à utiliser des arguments de taille pour s’opposer à l’arrêté du préfet de police de Paris. Même si la surface totale du centre est de plus de 45 000 mètres carrés, le gestionnaire du centre a avancé que ce dernier se divisait en deux bâtiments distincts qui disposent de leurs accès et de leurs évacuations propres. À cet effet, le tribunal administratif a reconnu l’autonomie de ces deux bâtiments et considère que le Préfet de police a « porté une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’entreprendre et à la liberté du commerce et de l’industrie ».

Une réouverture marquée par des mesures sanitaires strictes

Les clients devront obligatoirement porter un masque, distribué à chaque visiteur, pour circuler dans les magasins. Vincent Brenot, avocat au cabinet August Debouzy qui représentait les intérêts des propriétaires du centre commercial Beaugrenelle précise « avoir des preuves que le protocole de sécurité serait bien respecté avec un marquage au sol, une distribution de masques et de gel hydroalcoolique, etc. » et estime que ces éléments ont également dû convaincre le tribunal. Le nombre de visiteurs est également limité et un nettoyage très régulier des équipements sera effectué. Le centre commercial a déployé dans la foulée de cette décision un affichage public avec des messages de prévention.

Avec 13 millions de visites chaque année dont 70% de Parisiens, le centre commercial est un maillon économique fondamental du secteur et génère au total 1 100 emplois directs et 400 emplois indirects. Suite à la décision du tribunal administratif de Paris, l’Alliance du commerce, le Conseil national des centres commerciaux et Procos se sont associés pour publier un communiqué commun en faveur de la réouverture des centres commerciaux de plus de 40 000 mètres carrés, dont dépend très largement la pérennité de milliers d’emplois en Ile-de-France et dans l’agglomération lyonnaise en particulier.

Les autres centres commerciaux actuellement fermés pourraient probablement s’inspirer de cette décision de justice en fonction de leur configuration et de la surface de leurs bâtiments. Ainsi, Beaugrenelle rejoint la liste des centres commerciaux autorisés à rouvrir leurs portes en Ile-de-France. Parmi eux, le BHV Marais, le Bon Marché Rive Gauche, Bercy Village et So Ouest. Pour l’occasion, le centre commercial sera ouvert le jeudi de l’Ascension et attend de nombreux visiteurs.

Keep Exploring
Adrás Arató
Bad Buzz : la nouvelle campagne de communication de Carrefour moquée par les internautes