Magasin Lidl

Lidl a ouvert le premier supermarché à énergie positive en France

BEPOS, autrement dit Bâtiment à Énergie POSitive, tel est le nom du nouveau supermarché à énergie positive ouvert lundi 4 mars par l’enseigne Lidl. Le principe est simple, il s’agit d’un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. A l’heure ou de nombreuses enseignes de la grande distribution s’engagent pour l’environnement et l’écologie, Lidl signe une avancée considérable. 

La grande distribution s’engage pour l’environnement 

Alors que la période de confinement a touché à sa fin et que les plans de relance de l’économie sont sur la table, de nombreuses voix plaident en faveur d’une relance plus verte et davantage tournée vers les problématiques écologiques. Dans ce contexte, de nombreuses enseignes de la grande distribution, qui ont joué un rôle primordial pendant la crise, s’engagent. A titre d’exemple, Auchan a récemment signé trois contrats PPA d’approvisionnement direct en électricité renouvelable. En s’alliant à Voltalia et Eurowatt, le groupe souhaite convertir 16% de ses besoins en électricité en énergie verte d’ici 2 ans. 

Lidl aussi veut faire de la lutte contre le réchauffement climatique un impératif. En 2018, de nombreux magasins ont d’ailleurs été entièrement refaits à neuf à l’aide de matériaux durables et d’équipements basses consommation. En répondant à des normes énergétiques durables et en se dotant de nouveaux équipements, l’enseigne souhaite lier convivialité et volontarisme au sein de ses nombreux points de vente en France. 

Un concept innovant 

C’est le mercredi 4 mars que le premier supermarché à énergie positive a ouvert à Fenouillet. Réalisé par l’entreprise toulousaine GBMP, l’ensemble du bâtiment a été pensé dans une logique verte axée sur la production d’énergie. Au niveau de sa structure, le bâtiment est doté d’un toit qui lui permet de récupérer les eaux de pluie qui peuvent être utilisées pour les espaces verts, les toilettes et l’entretien de l’infrastructure. A l’intérieur, la biodiversité est préservée grâce à l’installation de deux ruches. Les véhicules électriques sont aussi mis à l’honneur avec l’installation d’une borne qui offre deux points de recharge. 

Grâce à un système de panneaux photovoltaïques, le bâtiment est autonome en énergie. Avec sa façade à 30% végétalisée, le bâtiment allie durabilité, écologie et esthétisme. Interrogé pour Business Immo, Jean-Baptiste Léger, directeur RSE de Lidl France revient sur les motivations qui ont poussé l’enseigne à mettre un place une telle infrastructure : “Ce premier supermarché à énergie positive Lidl en France représente à la fois l’aboutissement d’un savoir-faire en matière de performance environnementale des supermarchés, mais également un test pour des choix technologiques et stratégiques futurs”. 

Keep Exploring
Camion
Système U : mise en circulation de camions alimentés au biocarburant