Magasin Carrefour

Rami Baitieh nommé directeur exécutif de Carrefour France

L’arrivée de Rami Baitieh à la direction de Carrefour France, annoncée le lundi 15 juin, signe une nouvelle étape dans le processus de transformation engagé par l’enseigne de la grande distribution. L’actuel directeur exécutif Espagne cèdera sa place à Alexandre de Palmas avant de reprendre les rênes de Carrefour France dès le 1er juillet.

Avec la nomination de Rami Baitieh, Carrefour entend enclencher la deuxième étape de sa transformation dans un contexte de crise sanitaire

Alexandre Bompard, Président Directeur général du groupe, a tenu à remercier Pascal Clouzard, le directeur exécutif France sortant, qu’il qualifie “d’appui précieux lors de cette première phase de transformation”. Le ton est ainsi donné : le groupe de distribution acte sa deuxième phase de transformation alors que la crise du coronavirus invite à revoir peu ou prou les orientations stratégiques passées.

Si la crise sanitaire peut avoir quelque peu précipité l’entrée dans une deuxième phase de transformation, la réalisation des premiers objectifs dans le cadre du plan stratégique Carrefour 2022 explique en partie le changement de direction. Pascal Clouzard peut se targuer d’avoir réussi à développer les enseignes de proximité et le e-commerce, réformer les modèles commerciaux. Il a participé à la croissance du bio et à la progression de la marque propre. Il est également à l’origine des partenariats à l’achat et a amélioré la compétitivité prix tout en lançant de nouveaux programmes de fidélité.

Dans son communiqué, l’enseigne Carrefour précise que “la crise sanitaire et économique a mis en évidence la nécessité de renforcer l’excellence opérationnelle au service des clients et d’accélérer la transformation des organisations et modes de fonctionnement pour aller vers plus d’efficacité, de simplicité et de proximité dans l’action”. Véritable catalyseur des évolutions à l’œuvre dans le secteur de la grande distribution, la crise sanitaire invite les acteurs du secteur à refonder leurs modèles et stratégies de ventes. Les stratégies futures devraient tendre vers plus de digital et plus de proximité. Autant d’enjeux auxquels devra répondre Rami Baitieh à la tête de Carrefour France.

Promouvoir une figure qui a fait ses preuves au sein du groupe Carrefour

Pour mener à bien la deuxième phase de transformation de l’enseigne, le groupe parie sur des changements dans son top management et la promotion d’une figure interne dont l’expérience et la connaissance du groupe ne sont plus à prouver.

Après avoir dirigé Taïwan, l’Argentine et l’Espagne pour le groupe Carrefour, Remi Baitieh peut jouir d’une solide expérience internationale. Celui qui exerce pour l’enseigne depuis 1994 va rapidement gravir les échelons et enchaîner les succès.

À la tête de la filiale locale du groupe à Taïwan, il réussit, en 3 ans, à faire de celle-ci l’une des plus rentables du groupe. Par la suite, appelé à la rescousse en Argentine, il parvient à redresser les ventes dans un contexte social très tendu, en seulement 10 mois. Envoyé en Espagne, en avril 2019, il parvient dès le mois de juillet à offrir à l’enseigne des résultats trimestriels positifs. Ses résultats éloquents sont le fruit d’une stratégie bien huilée reposant sur la relation et de la satisfaction client. Une action résolument orientée client, qui, de toute évidence, apparaît plus que jamais en phase avec les ambitions du groupe alors qu’il s’agit de comprendre et de répondre aux nouvelles attentes post Covid-19 des consommateurs.

Une expérience qui sera un atout certain dans un contexte où l’enseigne doit se réinventer tout en prenant en compte la probable baisse du pouvoir d’achat des consommateurs français dans les prochaines semaines et prochains mois.

Keep Exploring
Magasin Camaïeu
Quels repreneurs pour l’enseigne de vêtements Camaïeu ?