e-commerce, vocal

Après Intermarché, E.Leclerc et Monoprix, Carrefour se relance dans les courses vocales avec Google ?

Dans un tweet publié le mardi 16 juin en début d’après-midi, Alexandre Bompard, le PDG du groupe Carrefour a communiqué sur le lancement d’une “nouvelle expérience de courses à la voix” basée sur l’Assistant Google. Grâce à l’assistant Google, fini les listes de course sur un bout de papier, trop vite égaré, et les éternelles ratures et oublis. Pourtant, derrière l’aspect innovant et futuriste mis en avant dans la vidéo de la campagne publicitaire, Carrefour arrive, dans les faits, sur un marché déjà, plus ou moins, préempté par ses principaux concurrents. Décryptage.

La crise sanitaire, dont la première séquence semble se terminer comme l’indiquait le ministre de la Santé Olivier Véran, a constitué tout à la fois un accélérateur formidable et un crash test grandeur nature en matière d’innovations dans le secteur de la grande distribution. Utilisation croissante des caisses automatiques, dans une logique de réduction des risques de la part des clients, développement de la livraison à domicile, que ce soit, en bout de chaîne,  via des partenariats noués par Carrefour et Casino avec Deliveroo ou Uber Eats, et sur la partie logistique avec la mise en service d’entrepôts automatisés, comme celui d’Ocado dans la région Île-de-France, le secteur a fait montre de toute sa capacité d’innovation et d’adoption à la nouvelle donne induite par cette situation.

Carrefour (re)lance un service lancé par… Carrefour au printemps 2019

Dans ce contexte, l’annonce de Carrefour sur “les courses à la voix” s’inscrit pleinement dans ce momentum stratégique et, à grands renforts de communication, cette dernière entend positionner le leader français de la grande distribution, comme un pionnier en matière d’innovation digitale. Pourtant, et cela ne manque pas de questionner les observateurs avisés du secteur de la grande distribution francophone, les déclarations de Carrefour sur leur leadership mondial, ainsi que leur démarche pionnière, en matière de commande vocale, pâtissent de quelques limites patentes.

Si le partenariat noué entre Carrefour et Google semble être plus resserré, encore que nous manquons à ce stade d’éléments permettant d’étayer concrètement ce postulat, que ceux qui ont pu être concrétisés ces dernières années, que ce soit en France du côté d’Intermarché ou outre-Atlantique avec Walmart, force est de constater que Carrefour n’arrive aucunement dans une terra incognita et marche dans le sillon d’autres pionniers. Si cela ne relevait pas du cocasse, nous signalerons d’ailleurs que Carrefour lance ce jour, un service déjà lancé… par Carrefour à l’automne 2019 et teasé, comme disent les anglo-saxons, dès le printemps 2018 !

Un article publié le 16 avril 2019 dans les colonnes de L’Usine digitale, consacré aux principales innovations testées par le Lab Carrefour Google ouvert en mars dernier, à proximité de Station F à Paris, soulignait ainsi que le leader français de la grande distribution et le géant américain venait de lancer un service de “commande vocale via Google Assistant [qui] permet d’élaborer une liste de courses.  Un an auparavant, en juin 2018, France Inter consacrait également un décryptage relatif à la volonté commune de Carrefour et Google de “populariser les courses par commande vocale”. L’article de France Inter rappelait d’ailleurs qu’en matière de commande vocale, l’alliance Carrefour-Google intervenait, quelques mois seulement, après le partenariat noué entre Monoprix (groupe Casino) et l’autre géant américain du e-commerce, Amazon en novembre 2017.

“Ok Google, qui est le pionnier français de la commande vocale ?”

L’annonce faite par Carrefour ce jour ne manque également pas de faire clignoter à notre mémoire celles faites ces derniers mois, voire années, par d’autres distributeurs. Et, à ce sujet, Intermarché, sans être forcément le pionnier (encore que) avait pourtant une nette longueur d’avance sur le groupe présidé par Alexandre Bompard. En avril 2019, l’enseigne du groupement Les Mousquetaires, avait, en effet, annoncé lancer en France son service de commande vocale sur Google Assistant. Un service non limité à Google, puisque Intermarché avait également fait part de sa volonté, comme le rapportait L’Usine digitale, de rendre également accessible ce service sur Alexa, l’assistant vocal développé par Amazon.

Le tour de force proposé par Intermarché résidait moins dans l’intégration de la commande vocale dans la gamme, déjà pléthorique, des services proposés par la grande distribution à ses clients, que dans le saut qualitatif proposé par l’enseigne présidé par Thierry Cotillard. Si, comme le faisait observer Linéaires, dans son édition du 1er avril 2019, tant Monoprix que Carrefour ou encore Leclerc avaient déjà “développé leur propre appli vocale pour Google Assistant, dont les fonctions se résument pour l’essentiel à la création de listes” et autres mémo courses, c’est bel et bien le continuum proposé par Intermarché qui constituait alors le sel de l’innovation et de la différenciation. De la création d’une liste de courses jusqu’à la commande, sans sortir des écosystèmes intégrés proposés par Google ou Amazon,  et le tout par l’unique biais de la voix, le service proposé il y a de cela un an par Intermarché ne manque donc pas de faire écho à celui lancé ce jour par…Carrefour.

De là à en conclure que la grande distribution, passée la séquence de l’“union sacrée” dans la lutte contre le Covid-19, renoue avec certains de ses travers, comme le faisaient d’ailleurs observer hier Laurence Girard et Cécile Prudhomme dans les colonnes du Monde,dans un article consacré à une tout autre thématique, en l’occurrence celle de la guerre des prix dans les supermarchés, il n’y a (peut-être) qu’un pas. Un pas qui ne manque pas d’étonner et de soulever toute une série de questions. Gageons cependant que la guerre des communiqués de presse aura des conséquences bien moins funestes que la guerre des prix que d’aucuns annoncent et redoutent.

Keep Exploring
Alibaba
Alibaba‌ ‌continue‌ ‌de‌ ‌progresser‌ ‌en‌ ‌France‌