Livreur Uber Eats

Le partenariat entre Carrefour et Uber Eats se renforce et s’étend

Débuté le 6 avril, durant la période de confinement, le partenariat entre l’enseigne Carrefour et le leader de la livraison à domicile Uber Eats va désormais se renforcer. En effet, le service va s’étendre au-delà de l’Ile-de-France, où il était jusqu’alors cantonné. Le dispositif est désormais rendu possible dans toute la France et en Belgique.

Une collaboration qui dépasse le contexte de la crise sanitaire

Livraison à domicile, drive et dispositifs de Clic&Collect ont su tirer profit de la période de confinement. En s’adaptant aux nouveaux modes de consommation et aux nouvelles contraintes, le secteur du retail a de nombreuses fois renouvelé sa volonté de s’adapter à la situation inédite induite par la crise sanitaire. Fruit de la nécessité de répondre aux nouveaux enjeux de la période de confinement, Carrefour annonçait sa collaboration avec Uber Eats au début du mois d’avril. L’objectif était d’assurer l’approvisionnement des Français en produits de première nécessité. Stéphane Ficaja, general manager Uber Eats Europe, présentait ce partenariat comme un moyen de “permettre aux Français de pouvoir rester chez eux et contribuera à aplatir la courbe de propagation du virus”.

Rapidement, Carrefour a affiché sa volonté d’instaurer sur la durée ce mode de livraison à domicile. La mise en place de l’initiative, au départ une quinzaine de magasins d’Ile-de-France, ne semblait pas combler entièrement les souhaits de l’enseigne. Dans un communiqué de presse, Carrefour indiquait d’ailleurs vouloir “épaissir dans la durée cette relation, et progressivement y intégrer plus que des courses du quotidien avec des livraisons de repas, qui peuvent aujourd’hui être préparés dans les supermarchés”. Au vu des résultats positifs de l’expérimentation, l’enseigne a décidé d’étendre le dispositif à l’intégralité du pays, et même au-delà des frontières.

Un projet qui s’étend au territoire national… et au-delà

Dans un communiqué de presse, Carrefour a annoncé le 27 juillet l’extension du projet : “Forts de résultats prometteurs, Uber Eats et Carrefour ont convenu d’une exclusivité pour le développement d’une offre de livraison de courses sur tout le territoire français, livrée en 30 minutes parmi les applications de livraison de repas présentes aujourd’hui en France (…) Carrefour Belgique, est maintenant le troisième pays à bénéficier de ce partenariat, qui y sera opérationnel dès septembre prochain avec un lancement à Bruxelles et Liège”. Le service est désormais déployé dans 330 points de vente, et touche la Belgique, qui devient le troisième pays à en bénéficier, après la France et Taïwan depuis 2019.

D’ici septembre, 500 produits seront disponibles via l’application Uber Eats. Cette offre, “variée, saine et gourmande, à prix accessibles” sera livrée en 30 minutes. En Belgique, dès septembre aussi, un service de livraison de solutions de repas sera mis en place. Amélie Oudéa-Castéra, Directrice Exécutive e-commerce chez Carrefour, a exprimé sa fierté de voir la collaboration avec Uber Eats se développer, permettant “d’accéder toujours plus facilement à la livraison de courses à domicile, avec des canaux complémentaires à nos services en propre”. Mais les projets de Carrefour et Uber Eats ne s’arrêtent pas là, les deux enseignes souhaitent implanter le service dans d’autres pays ou elles sont toutes deux présentes.

Keep Exploring
Monoprix s’invite dans le métro parisien