cc plein air de frey

Les centres commerciaux de plein air de Frey refont le plein depuis la fin du confinement

Les centres commerciaux de Frey ont repris leur activité après le confinement. À l’origine de cette reprise, plus marquée que chez ses concurrents selon la foncière : un mix merchandising diversifié et un format de plein air attractif pour les consommateurs à l’heure où les inquiétudes concernant la pandémie de Covid-19 persistent, voire se renforcent.

Frey, la foncière européenne spécialiste des centres commerciaux de plein air, a connu une forte reprise de sa fréquentation et de l’activité de ses différentes enseignes depuis la levée du confinement. Entre le 11 mai et le 30 juin 2020, le groupe a ainsi vu sa fréquentation progresser de 1,4% par rapport à l’année dernière et le chiffre d’affaires moyen de ses différents centres à périmètre comparable augmenter de 16% par rapport à la période précédente. Une performance d’autant plus remarquable souligne la foncière que le démarrage des soldes a été reporté au 15 juillet cette année, contre le 23 juin l’an passé.

Attractivité pour les consommateurs

Pour Frey, ce redémarrage s’explique tout d’abord par le mix merchandising diversifié de ses enseignes adapté aux besoins des familles, de surcroît dans le contexte saisonnier et dans celui d’une reprise de la consommation des ménages. Les performances des magasins de bricolage, sport, loisir ou encore jardinage sont ainsi mises en avant par la foncière et apparaissent cohérentes avec les tendances observées par ailleurs et communiquées par les sites de e-commerce et par les enseignes spécialisées.

Autre clef de ce succès selon Frey : le format « plein air » des centres commerciaux de la foncière aurait bénéficié d’une plus forte attractivité auprès des consommateurs par rapport aux formats clos, dans un contexte de persistance des craintes liées au Covid-19. Un atout pour les enseignes de la foncière qui n’est pas prêt de s’amoindrir. Ces bonnes performances de la foncière s’inscrivent dans le cadre d’une reprise globale, quoiqu’inégale selon les formats, de l’activité des centres commerciaux depuis la levée des mesures de confinement. Le Conseil national des Centres Commerciaux s’est ainsi félicité la semaine dernière d’une hausse de fréquentation de 1,1% cette année lors du lancement des soldes d’été par rapport à l’année dernière. Une tendance positive pour un secteur, qui s’inquiète par ailleurs d’une possible deuxième vague et d’une pression politique de plus en plus forte à l’égard des foncières.

Photo de l’article issue de frey.fr

Keep Exploring
rayons
Les maxi-volumes riment-ils forcément avec maxi-prix ?