Alibaba

Alibaba‌ ‌continue‌ ‌de‌ ‌progresser‌ ‌en‌ ‌France‌

Si la crise de la Covid-19 a bousculé de nombreux grands noms de la distribution, les marketplaces s’en sont généralement bien sorties. A l’image d’Alibaba, le e-commerce a connu durant la période une forte croissance. La filiale du géant chinois du numérique a continué de progresser en France malgré un contexte inédit. 

La crise n’a pas ralenti le développement de la plateforme en France 

Durant la crise, le nombre d’achat en ligne a connu une forte augmentation et les acteurs du e-commerce sont rapidement devenus des maillons forts de la distribution. Selon une étude de l’éditeur de logiciels Salesforce, le e-commerce en France aurait progressé de 24% au 1er trimestre 2020. Cdiscount, Alibaba : nombreuses sont les enseignes ayant pu profiter de cette période pour se développer et générer de très bons résultats. 

Dans une interview accordée à LSA le 30 avril, Sebastien Badault, directeur général d’Alibaba France indiquait que “Le marché français fait partie de ceux où il y aura le plus d’investissement dans l’année 2020 (…) Covid-19 ou pas”. En se dotant d’un fonctionnement fondé sur l’agilité, l’innovation et la souplesse, le fonctionnement d’Alibaba a su faire face à la crise sanitaire et économique. La marketplace a continué de progresser dans l’Hexagone et a su distinguer sa stratégie de celle d’Amazon. Grâce à une utilisation habile du commerce social et au recrutement de plusieurs milliers d’influenceurs, Sébastien Badault a annoncé que le groupe avait généré 1 milliards de dollars d’activité pour sa place de marché entre 2019 et 2020, malgré un contexte sanitaire et économique qui reste compliqué.

Un e-commerçant devenu une référence en France

Dans son développement effréné, Alibaba a aussi poursuivi sa mission de recrutement de marques françaises dans de divers secteurs tels que les accessoires high-tech, la mode ou encore la décoration. Avec une force dans l’inversion des flux, en exportant en Chine ces marques françaises, et en important en France des produits chinois, Alibaba réussit son pari de s’imposer comme un e-commerçant de référence en France. “Alibaba pousse loin l’autonomie tout en exerçant un contrôle réel depuis la Chine”, selon Sebastien Badault. Pour lui, le succès de la plateforme serait aussi dû à la bonne supervision du groupe depuis la Chine. 

La situation économique des prochains mois et les bouleversements dans les habitudes de consommation des Français occasionnés ou renforcés par la crise diront si Alibaba poursuivra ou non son renforcement. A l’heure où les centres commerciaux physiques voient s’élever des contraintes de plus en plus importantes pour leur développement, les prochaines années vont-elles être l’occasion d’une nouvelle phase d’accélération de la croissance du e-commerce ?

Keep Exploring
walmart
Walmart expérimente un magasin équipé à 100% de caisses automatiques