Magasin Aldi

La drôle de campagne de communication d’Aldi sur ses prix

La crise sanitaire a eu l’effet d’un électrochoc pour la grande distribution qui a décidé de s’engager dans une course à l’innovation. Face à la diminution du pouvoir d’achat d’une partie de la population, Aldi a décidé de médiatiser ses prix plus que compétitifs de manière originale en intervertissant les noms des villes, ce qui n’a pas manqué d’interpeller les consommateurs…

L’influence de la crise sanitaire sur les prix

La grande distribution se retrouve entre deux feux après le confinement. Elle est d’une part à la merci des consommateurs, dont les besoins ont drastiquement changé, mais doit également rendre des comptes à ses fournisseurs et les soutenir dans un effort de reprise collective. Comme le disait Dominique Schelcher, patron de Système U, la crise a engendré un schisme social difficilement gérable pour les grands distributeurs : certaines personnes ont eu l’occasion d’épargner davantage que d’habitude et d’allouer un budget plus conséquent à leur alimentation en misant sur des produits bio et locaux, tandis que le reste de la population a vu ses revenus amoindris en raison du recours massif au chômage partiel.

L’un des enjeux majeurs de la sortie de crise selon Michel Edouard Leclerc, PDG du numéro 1 de la grande distribution française, serait donc de concilier les attentes plurielles des consommateurs et celle des producteurs, d’où la nécessité d’une réflexion sur les prix. Beaucoup d’enseignes se sont livrés une guerre sans répit en abaissant leurs prix pour attirer de nouveaux clients et gagner en compétitivité, notamment Aldi qui a décidé de médiatiser la chose d’une manière très surprenante…

Une campagne publicitaire efficace ?

Le message est toujours le même à un détail près : le Niçois qui se promène et tombe sur une publicité Aldi ne verra plus une affiche vantant les prix des produits vendus dans le magasin à proximité de chez lui mais à Nantes. Curieux n’est-ce pas ? S’il prête plus d’attention au contenu même de l’affiche, il se rendra compte qu’il ne s’agit pas d’une erreur mais d’une pirouette publicitaire pour prouver que les prix de l’enseigne sont les mêmes partout dans l’hexagone.

Beaucoup de riverains qui n’ont pas pris le temps d’en décortiquer le propos ont manifesté leur étonnement sur les réseaux sociaux et prouvent simultanément l’efficacité et le risque que représente le concept de cette campagne, mise en place l’agence publicitaire parisienne Ogilvy.

Certes, cette campagne interpelle les consommateurs ! Mais la visibilité est là et devrait même aller crescendo sachant que l’enseigne a commandé 19 000 affiches sur le même modèle. A voir si elle débouche sur un afflux de clients en boutique plus important, alors que son concurrent Lidl a de son côté fait le choix d’une campagne beaucoup plus simple.

Keep Exploring
Décathlon
Un tunnel pour payer ses courses de façon automatique chez Décathlon