Auchan Pontet

Le plus gros hypermarché du Vaucluse, le magasin Auchan du Pontet, va ouvrir le dimanche matin

Dernier magasin de l’enseigne en France à garder ses portes closes le dimanche matin, l’enseigne Auchan Avignon Nord – le Pontet ouvrira désormais ses portes tous les jours suscitant l’opposition des syndicats, la CGT en tête. Alors que la décision avait été prise deux ans auparavant en 2018 au niveau national, c’est seulement depuis le 30 août dernier que le plus gros hypermarché du Vaucluse ouvrira ses portes tous les dimanches de 8h30 à 13h.

Une ouverture jugée utile pour l’enseigne mais rejetée par les syndicats

En se fondant sur des précédentes décisions d’ouvertures dominicales, Auchan a pu constater l’utilité d’une telle mesure. L’année dernière, Philippe Filassier, responsable des ressources humaines chez Auchan Dury se félicitait de voir que le dimanche matin “Il n’y a pas que des petits paniers, il y a des caddies pleins“. L’enjeu pour Auchan n’est pas uniquement d’augmenter le chiffre d’affaire mais aussi de retenir ses clients d’aller à la concurrence.

Alors que le travail du dimanche s’effectue pour le moment sur la base du volontariat, la CGT craint que cette règle ne finisse par être imposée. Le syndicat déplore également l’embauche d’étudiants en contrats précaires pour combler ces nouvelles plages horaires au détriment des temps complets.

Malgré une augmentation du salaire de 50% par rapport aux journées “classiques”, Monique Girard, représentante syndicale à la CFDT dénonçait déjà il y a deux ans : « On craint trop que nos conditions de travail n’en pâtissent. Sans compter que rien ne nous dit que l’on attirera de nouveaux clients. Si ça se trouve, il y aura juste un report des courses des jours de semaine au dimanche et le chiffre d’affaires ne bougera pas. Alors à quoi bon ? ». Stéphane Postel, lui aussi délégué syndical CFDT avait lui déclaré en 2019 que la majoration devrait être de 100% “pour que cela intéresse vraiment les salariés“.

Une mesure bienvenue en période de crise sanitaire ?

La CGT fait également état de la menace que représente cette ouverture dominicale pour les marchés des villes alentours et pour les commerces de centre-ville qui risqueraient de souffrir de la concurrence face aux grandes enseignes. Pour rappel, en France plus d’une commune sur deux ne possède plus de petit commerce. L’ouverture le dimanche matin pourrait ainsi selon ses détracteurs accélérer la fracture entre la France rurale qui réalise moins de 10% de ses courses dans des commerces de détail et les habitants du coeur des métropoles comme les Parisiens, qui sont seulement 7% à prendre leur voiture pour effectuer leurs achats selon un rapport stable de l’INSEE datant de 2011.

Toutefois, alors que la grande distribution a elle aussi dû s’adapter au coeur de la période de crise sanitaire, la possibilité pour ses magasins d’ouvrir plus largement et pour les consommateurs de s’y rendre à de nouveaux moments de la semaine et de l’année peut constituer une solution pour soutenir la consommation et la relance économique

Enfin, l’étalement de la fréquentation des hypermarchés sur plusieurs jours dans un contexte de reprise de la pandémie de la Covid 19 constitue une raison supplémentaire pour une telle ouverture, en évitant de concentrer un trop grand nombre de clients sur des plages horaires restreintes. La multiplication des jours d’ouverture permettrait en outre un meilleur contrôle du nombre de clients dans les rayons. Auchan, comme d’autres acteurs de la grande distribution, compte donc rendre sa stratégie d’ouverture et son organisation plus cohérente à travers le territoire.

Keep Exploring
Supermarché
Covid-19, la grande distribution en mission… de service public