Métiers de bouche

Un CFA made in Système U pour les métiers de bouche va bientôt ouvrir ses portes

En 2018, la loi ”pour la liberté de choisir son avenir professionnel” permettait aux entreprises de créer leur propre centre de formation d’apprentis, leur donnant ainsi la possibilité de répondre aux besoins de main d’œuvre. Cette loi avait rapidement reçu un accueil très positif et de nombreuses entreprises s’étaient lancées dans la création de ces CFA. Récemment, c’est Système U qui a annoncé ouvrir les portes d’un centre destiné à l’apprentissage des métiers de bouche : “L’école de la nouvelle alimentation par U”.

Inauguration le 7 septembre 

C’est le lundi 7 septembre que le CFA de Système U a ouvert officiellement ses portes, accueillant sa première promotion d’une quarantaine d’élèves répartis sur 4 sites en France : à Ambérieu-en-Bugey dans l’Ain, à Lézignan-Corbières dans l’Aude, à Angers et dans le dix-neuvième arrondissement de la capitale. Le siège se situe à Rungis, au même endroit que celui de l’enseigne. La formation, gratuite pour les apprentis en formation, se fait en alternance. Sur le site internet de l’école, les modalités sont précisées : “L’apprenti passe une semaine dans le centre de formation de sa région, puis trois semaines dans un magasin U (Super U, Hyper U etc.) proche de chez lui pour développer sa pratique avec des professionnels (…) un contrat d’apprentissage est signé entre l’apprenti et l’entreprise et garantit un salaire pour l’apprenti”. 

Partie de l’idée que les bouchers travaillent la viande, mais développent également d’autres compétences professionnelles utiles, Système U souhaite former son propre personnel pour lui donner les clés qui lui serviront à répondre aux enjeux de demain. Avec l’ouverture de cette école, l’enseigne renforce ses engagements en faveur de la formation et de l’accompagnement dans le développement des professions du secteur.  Pour Dominique Schelcher, cette initiative s’inscrit parfaitement dans le contexte actuel : “La question de l’emploi des jeunes, de la reconversion, de la relance de l’apprentissage après la crise que nous avons traversée est plus que jamais essentielle pour notre pays”. 

Un modèle amené à s’étendre

 Cette volonté de former du personnel pour ses propres besoins découle avant tout d’un fort manque de personnels, en lien avec les besoins des magasins dans différentes villes. Selon Franck Savann, recruté par Système U pour créer ce centre de formation, il manquerait plus d’une centaine de bouchers dans les magasins U en France. Pour lui, la création de cette école repose avant tout sur l’idée initiale de former pour recruter, afin de faire grossir le personnel de ces rayons, qui restent très prisés des clients de la grande distribution. Il ajoute néanmoins que la formation reste ouverte et à l’écoute des candidats : “nous voulons d’abord voir ce que les élèves souhaitent (…) certains voudront par exemple compléter cette formation, d’autres voudront poursuivre avec un Bac Pro Boucherie… Il faut les accompagner pour toutes ces possibilités”. 

A la fin de l’année, le siège devrait sonder l’ensemble des magasins du territoire pour connaître précisément les besoins de chacun. En fonction de ces résultats, un CAP poissonnier, charcuterie ou boulanger pourrait émerger au cours de l’année suivante. Comme l’indique l’enseigne : “à l’issue de cette première rentrée, l’enseigne ambitionne d’élargir son offre d’apprentissage à d’autres métiers de bouche”. 

Keep Exploring
Entrepôt
Casino et Auchan prêts à relâcher partiellement leur alliance sur leur centrale d’achat