Magasin Lidl

Une femme épileptique se voit refuser l’entrée d’un magasin Lidl en raison de la présence de son chien d’assistance

Le vigile d’un magasin Lidl de Nantes a refusé l’entrée de l’animal à une jeune femme, une situation anormale et stressante qui a entraîné le déclenchement d’une crise quelques minutes plus tard. La loi autorise pourtant l’accompagnement des personnes souffrant d’épilepsie par des chiens d’assistances. Une situation qui n’a pas manqué de causer la polémique.

Ignorance de la loi sur l’assistance des personnes en situation de handicap

Alors que la loi dispose clairement que les personnes en situation de handicap ont le droit de pénétrer dans un magasin d’alimentation accompagnés de leur chien d’assistance, le vigile d’un magasin Lidl de Nantes n’a rien voulu savoir et a refusé l’entrée de l’animal accompagnant une cliente épileptique. Selon le vigile, la présentation de la carte prouvant le handicap de la jeune femme n’y changeait rien sous prétexte que, “l’entrée n’est autorisée que pour les chiens guides d’aveugles.”

Un responsable du magasin, intervenu pour résoudre le conflit, loin d’apaiser la situation, a donné raison au vigile. Le choc émotionnel causé par un tel refus a provoqué une crise d’épilepsie chez la jeune femme. Marquée par ce qu’elle venait de vivre, la cliente a décidé de partager son expérience sur Twitter.

Lidl présente ses excuses

Suite à ce post, l’enseigne a rapidement réagi et a présenté ses excuses. La responsable du service clients de Lidl France a également tenu à appeler la jeune femme pour présenter des excuses orales. De plus le directeur du magasin concerné assure avoir convoqué l’agent de sécurité ainsi que le responsable qui auraient tous deux reconnu leurs torts. Le directeur a par ailleurs tenu a effectuer un rappel du règlement en vigueur sur les chiens d’assistance à l’ensemble du personnel du magasin.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle polémique autour du refus de l’entrée d’un chien d’assistance survient, mais certaines enseignes ne semblent toujours pas avoir pleinement intégré l’obligation qui leur incombe d’accueillir dans leurs magasins ces animaux si indispensables pour certains d’entre nous.

Keep Exploring
Glaces
Thiriet : l’entreprise rachète la Fabrique Givrée