online

De plus en plus d’emplois disponibles dans l’e-commerce à l’approche de Noël

Comme les années précédentes mais dans une proportion encore plus importante, sur la lancée du boom du commerce en ligne au cours de l’année 2020, il semblerait que les fêtes de Noël soient synonymes d’embauches records dans le secteur du e-commerce.

Alors que la part de la vente de produits en ligne représentait 44% du chiffre d’affaire total du e-commerce l’année précédente, celle-ci a bondi en 2020 pour atteindre 57%.

Des milliers d’emplois à pourvoir dans le e-commerce

“Le e-commerce concerne une multitude de produits : alimentaires, mode, d’ameublement… souligne Stéphanie Delestre, présidente de l’agence de recrutement par intérim QAPA. Avec le confinement, il y a eu un virage digital d’une partie de la population qui s’est mise à se faire livrer de tout, et pas seulement ses courses, mais aussi des produits de bricolage ou des meubles”. Cette évolution fulgurante de la demande explique les besoins massifs en manutention des entreprises du secteur. Tandis que le monde du travail en général anticipe des licenciements massifs dans les prochains mois en raison de la crise économique et de la pandémie de Covid19, l’agence QAPA dénombrait ainsi fin septembre environ 25 000 postes à pourvoir comme agent de tri, préparateur de commande ou cariste.

Il existe par ailleurs des offres pour des postes commerciaux comme les 7 000 annonces recherchant des développeurs et les 3 000 postes vacants de télévendeurs. Tous ces emplois viendront s’ajouter à ceux déjà pourvu au cours de l’année pour faire face à la demande croissante.

Les Prime Days d’Amazon pour débuter le marathon des ventes de fin d’année

Pour débuter cette période de grosse activité pour les géants du e-commerce Amazon proposera pendant 48h à ses abonnés prime des millions de promotions sur des produits provenant de petites et moyennes entreprises pour soutenir celles-ci affaiblies par la crise du Covid19.

Suivront ensuite chaque mois des événements qui maintiendront une forte demande de main d’œuvre à savoir le Black Friday, les fêtes de Noël et les soldes de janvier. Les prochains mois s’annoncent donc chargés pour les acteurs du e-commerce, ce qui est une bonne nouvelle au cœur du marasme économique promis pour cette fin d’année.

Keep Exploring
logo cnova
Cnova (Cdiscount) : croissance forte des ventes et de la rentabilité au 2e trimestre