Robots

De plus en plus de robots dans les supermarchés français ?

Des supermarchés sans humains ? Cela peut nous sembler inconcevable actuellement. Pourtant, les robots sont de plus en plus présents dans les rayons de nos supermarchés. Zoom sur une tendance en développement.

Un role grandissant pour les automates dans la grande distribution

Les initiatives de robotisation et de digitalisation dans la grande distribution se multiplient depuis la fin du confinement, une manière pour les grandes surfaces de faciliter le parcours client mais également de s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation en piquant quelques astuces à ses homologues spécialisés dans le e-commerce. Les grandes chaînes de supermarchés se livrent ainsi une véritable course à l’innovation : Carrefour a mis en place un système de prise de rendez-vous en caisse tandis qu’Auchan a misé sur le développement de solutions autonomes de surveillance des rayons pour être prévenu des éventuelles ruptures de stocks.

Aujourd’hui, les automates sont particulièrement présents dans les villes et ont des missions de plus en plus diversifiées : caisses automatiques, bornes mobiles qui repèrent les espaces vides et indiquent quels rayons doivent être réapprovisionnés, superettes et drives entièrement robotisés qui usent d’un système de balance dernier cri… les exemples ne manquent pas.

Quels changements pour le consommateur ?

Les consommateurs sont les premiers à se réjouir de voir leur temps en magasin drastiquement diminué, en particulier dans le contexte sanitaire actuel (plus de file d’attente, possibilité de commander et de récupérer ses commandes sans s’embarrasser du contact avec l’autre).

Les grandes enseignes se sont quant à elle engagées à préserver un maximum d’emplois et à mettre en place des formations en vue d’une large vague de reconversion au sein même des boutiques : les caissiers viendraient alors gonfler les effectifs du personnel d’accueil et de surveillance. Le métier d’avenir dans la grande distribution étant en effet centré autour du conseil au client.

Les consommateurs ont conscience du fait que de telles expériences ont bien plus à apporter dans les zones géographiques mal dotées en termes de supermarchés plutôt que dans les villes qui regorgent déjà de superettes. Si, selon les spécialistes, toutes ces ambitions ne donneront pas lieu immédiatement à une transformation générale et massive pour le moment et à une arrivée généralisée des robots dans tous les magasins de la grande distribution dans les prochains mois, la tendance est bien lancée.

Keep Exploring
ameublement
Que va donner l’alliance de Conforama et But, qui a donné naissance au leader français de l’ameublement