Rayons

Les acteurs de la grande distribution en bonne place parmi les entreprises préférées des Français

Le classement des entreprises préférées des Français est un rendez-vous annuel publié par le Journal du Dimanche et réalisé pour le journal et le cabinet Eight Advisory par l’Ifop. Généralement révélateur des tendances de consommation, cette édition 2020 met en lumière les entreprises qui ont su gagner ou garder l’estime des Français malgré l’impact de la Covid19.

Interrogeant un échantillon de 3011 individus au sujet de leur vision de 77 entreprises nationales, 6 critères ont été mis en avant pour l’évaluation de ces entreprises: l’impact environnemental, l’innovation, la performance, l’image rendue de la France, la place dans le quotidien des Français et la marque employeur.

Une large percée de la grande distribution

Décathlon, Leclerc, Leroy Merlin, Cdiscount… Autant d’entreprises de la grande distribution qui sont aujourd’hui en tête d’affiche grâce à leur ancrage dans le quotidien des Français et leur statut de “repère” en une période incertaine. Le confinement, comme aujourd’hui le couvre-feu et peut-être un reconfinement futur, ont en effet bouleversé les vies des Français. Plutôt que les symboles nationaux, ce sont les entreprises proches du quotidien qui ont grimpé dans l’estime des Français: gain de 8 places pour Leclerc, 6 pour Leroy Merlin par rapport à 2019, Décathlon encore numéro 1 cette année…

Une avancée qui laisse les entreprises de l’aérien et du tourisme loin derrière. Baisse de 19 places pour les Aéroports de Paris, de 7 places pour le Club Med et de 5 places pour AirBus: ces chiffres illustrent parfaitement la tendance à la baisse de consommation dans le secteur du voyage, dû au confinement, aux frontières fermées, aux incitations à rester chez soi et à limiter les contacts avec autrui.

La sensibilité des Français face à la performance économique renforcée

Avec la crise économique majeure que nous traversons, et suite aux licenciements, aux difficultés d’embauches et baisse des investissements, la peur du chômage est à nouveau présente dans les esprits. Cette peur se traduit dans les résultats de l’enquête de l’Ifop, qui a également demandé aux sondés de juger quel critère d’évaluation des entreprises leur semblait le plus important.

Alors que l’implication environnementale prenait une place de plus en plus conséquente pour l’appréciation des entreprises ces dernières années, celle-ci n’a pas progressé depuis 2019 et l’importance accordée à la croissance et la création d’emplois par une entreprise est redevenue le facteur principal d’estime. Charge aux acteurs de la grande distribution de continuer sur cette lancée à l’heure où la deuxième vague risque d’entraîner des restrictions de déplacement, et alors que Noël s’installe déjà dans les rayons.

Keep Exploring
caisse du supermarché
Les prix dans la grande distribution ont diminué en juin sur fond de concurrence entre enseignes