Magasin Carrefour

Les résultats de Carrefour en forte progression au 3e trimestre

Porté par une bonne dynamique post-confinement, le groupe Carrefour dévoile de très bons résultats au 3e trimestre grâce au report de la consommation vers le domicile et aux effets du plan de transformation engagé par Alexandre Bompard.

Avec un chiffre d’affaire à 19,69 milliards d’euros et des ventes en progression de 8,4% par rapport à l’année dernière, le groupe Carrefour affiche des résultats historiques, au plus haut depuis 20 ans. Ces bonnes performances concernent tous les formats, proximité et hypermarchés.

Forte croissance au Brésil et en France

En France, les hypermarchés semblent renouer avec la croissance après des années de perte de vitesse. La progression de leurs ventes se portent à 2,5%. De l’autre côté de l’Atlantique, Grupo Carrefour Brasil, qui tirait déjà la croissance du groupe vers le haut au premier semestre 2020, enregistre cette fois-ci une croissance de 26%.

Des résultats tirés à la hausse par le plan Bompard

Après avoir entamé un plan de restructuration 2 ans plus tôt et mis en place les systèmes d’e-commerce nécessaires pour rattraper son retard en la matière, Carrefour tire les bénéfices du lancement de sa digitalisation : ses activités dans ce secteur ont augmenté de 65%. Des performances tirées à la hausse par l’évolution des modes de consommation qui font aujourd’hui la part belle au drive et au e-commerce alimentaire.

Quel impact du reconfinement ?

Après le dévoilement de ces bonnes performances, les analystes s’interrogent désormais sur l’impact du reconfinement sur les dynamiques dont le groupe a pu bénéficier depuis le mois de mai. Outre la poursuite de la relocalisation de la consommation à domicile, la grande distribution pourrait bénéficier du boom sur certaines catégories de produit, à l’image de la rupture de stock sur les denrées comme la farine, les pâtes, ou les biens comme le papier WC.

Le recours massif au digital pour les courses observé pendant le confinement pourrait aussi se reproduire et booster les ventes des acteurs du secteur. Grâce au virage digital qu’il a engagé, le Groupe Carrefour apparaît être le mieux positionné pour en bénéficier.

La perspective des ventes de Noël, chaque année importante pour ces enseignes, pourrait aussi profiter à Carrefour comme à ses concurrents, au cas où pas un phénomène de rattrapage des ventes après le confinement se produisait à la fin de l’année comme en mai-juin dernier.

Keep Exploring
Protection des données : une amende record de 746 millions d’euros infligée à Amazon