Le Groupe Carrefour reprend Bio C Bon après plusieurs mois d’incertitudes

Souffrant depuis plusieurs mois et fragilisée par la crise de la Covid19, l’enseigne Bio C’Bon a annoncé avoir été placée en redressement judiciaire le 8 septembre. En pleine faillite, elle a tout de même attiré de nombreux acteurs du secteur pour sa reprise.

C’est Carrefour, dans la lignée de son objectif de devenir un acteur prépondérant du bio, qui a été choisi par le tribunal pour reprendre Bio C’Bon. 

Une faillite dans un marché en pleine croissance

Comment Bio C’Bon s’est-elle retrouvée en redressement judiciaire ? Au vu des chiffres de ses concurrents sur ce marché, la situation suscite l’interrogation. Selon l’Agence Bio, ce marché, en atteignant 11,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019, aurait progressé de 13,5% en un an. Les changements de préférences des Français ne font qu’aller dans la direction d’une distribution plus responsable aux produits équitables et meilleurs pour la santé et la rémunération des producteurs locaux, signe que ce marché porteur a de beaux jours devant lui.

Néanmoins, la percée de la concurrence de la grande distribution sur le marché du bio, certains magasins placés à des endroits peu stratégiques et une image ternie auprès de consommateurs engagés ont fragilisé l’enseigne qui n’a pu résister à la période complexe de la crise actuelle.

Une acquisition séduisante  

Ces difficultés n’ont pourtant pas arrêté les enseignes de la distribution de candidater à la reprise de l’enseigne, tels le leader du marché Biocoop, réputé pour son engagement “réel” dans le bio, avec ses propres réseaux et fournisseurs, ses collaborateurs et clientèle engagée, ou des acteurs plus traditionnels de la grande distribution comme la famille Zouari. Pour les uns, il s’agissait de freiner la grande distribution de capter une grande partie du marché du bio, et il s’agissait pour les autres de s’y ancrer et d’en apprendre les savoir-faire. 

Carrefour avec son offre de 60 millions d’euros a finalement été choisi entre tous pour acquérir l’enseigne. Il reprendra 107 magasins sur 120. Le groupe estime pouvoir dégager d’importantes synergies avec ses enseignes, comme par exemple Greenweez, dédiée à la vente de produit bio en ligne : il reste à voir si le plan de reprise du groupe parviendra à surmonter les difficultés rencontrées par Bio C’Bon ces derniers mois. 

Keep Exploring
Cdiscount
Cnova(Cdiscount) – Progression de l’activité et rentabilité soutenue par la croissance de la marketplace au T1