Amazon
Las Vegas - Circa June 2019: Amazon.com Fulfillment Center. Amazon is the Largest Internet-Based Retailer in the United States

Près de Nantes, la construction d’un entrepôt XXL d’Amazon divise commerçants et élus

A 15 km au sud de Nantes, le projet d’Amazon d’implanter un nouvel entrepôt ultra moderne divise les élus locaux et les habitants. Le permis de construire n’est pas encore délivré et les débats font rage autour de ce projet.

Suivant le mouvement de croissance exceptionnelle du secteur du e-commerce en cette année 2020, le géant américain souhaite continuer d’étoffer son implantation dans l’Hexagone, premier marché en Europe pour l’entreprise, avec l’implantation de ce nouvel entrepôt.

Un entrepôt XXL ultra moderne

Ce nouveau projet qu’Amazon compte démarrer d’ici un an sous condition d’obtenir le précieux permis de construire après la réalisation d’une enquête environnementale permettra de créer plus de 1500 emplois directs pour faire fonctionner le site pourtant majoritairement robotisé. Cet entrepôt de 185 000 mètres carrés répartis sur 4 niveaux viendra compléter l’implantation d’Amazon dans l’agglomération nantaise et permettra ainsi une réduction des délais de livraison dans la région.

Les petits commerçants et les élus locaux fermement opposés

Malgré le chiffre séduisant de 1 500 emplois créés avec l’implantation de ce nouvel entrepôt, nombreux sont les commerçants et élus qui font connaître leur opposition à ce projet. En effet, certains disent que pour un emploi créé par Amazon c’est plus de deux emplois qui disparaissent dans le commerce physique.

D’autres élus s’insurgent quant à l’augmentation du trafic routier qu’entrainerait la création d’un tel entrepôt. Selon des estimations, 90% des employés se rendront sur le site d’Amazon en voiture individuelles et à celles-ci viendront s’ajouter les nombreux poids lourds en charge d’acheminer les commandes. Les débats autour de ce projet promettent donc d’être fournis.

Keep Exploring
logo casino
Groupe Casino, une croissance dopée par le marché français, le e-commerce et l’Amérique latine