e-commerce

Confinement: Laurent Wauquiez veut lancer un “Amazon 100% Auvergne-Rhône-Alpes”

La digitalisation des petits commerces est devenue un enjeu particulièrement central dans les dernières années, et plus encore depuis la pandémie de la Covid19. Si le premier confinement avait majoritairement profité au secteur de l’e-commerce, il avait également entraîné des difficultés pour les petits commerces peu digitalisés. 

Le développement d’Amazon, symbole de cette percée de l’e-commerce, a suscité plusieurs controverses et protestations dans les derniers mois. L’Etat, face aux difficultés rencontrées par les enseignes et commerces physiques durant cette pandémie et leur appel à l’aide, a décrété que la digitalisation des petits commerces était désormais l’une des priorités pour remédier à ces pertes financières. Une priorité sur laquelle la région Auvergne-Rhône-Alpes veut agir concrètement et ce dès aujourd’hui.

Une aide de 50 millions d’euros pour numériser l’offre des commerces locaux

Alors que l’Etat parlait d’une enveloppe de 100 millions pour accompagner les petits commerces vers la digitalisation, Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé le 5 novembre vouloir débloquer 50 millions d’euros pour un plan devant aider, dans sa région, les commerçants, restaurateurs et forains employant moins de dix salariés tout en atteignant ce même objectif de digitalisation.

Ce soutien, qui pourrait prendre en compte 50 000 TPE prendrait la forme d’une prise en charge des frais réalisés par les dirigeants depuis le 1er octobre et des subventions seront disponibles pour ceux engageant des dépenses en faveur d’une digitalisation de leur offre : achat de véhicule de livraison ou d’outils numériques ou encore aménagements pour mettre en place de la vente à emporter. 

20 à 25 millions alloués au développement de “MonCommerceEnLigne”

Cette plateforme de vente en ligne est la véritable mesure phare de ce plan pour les petits commerces de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

MonCommerceEnLigne serait pensée pour être facilement accessible et permettrait à tous les commerçants de s’y enregistrer, et d’y proposer leur offre, devenant, d’après les mots de Laurent Wauquiez, un “Amazon Régional, un Amazon 100% Auvergne-Rhône-Alpes”. Cette plateforme devrait être créée d’ici quelques jours et serait complémentaire des aides de la région pour accompagner les commerçants vers la vente en ligne. Reste à voir si cette plateforme et ces aides seront suffisantes pour sauver ces commerces qui, dans nombre de régions, rencontrent de plus en plus de difficultés en raison essentiellement de leur fermeture pendant le reconfinement.

Keep Exploring
Supermarché
Confinement : les courses sont-elles vraiment plus chères ?