Black Friday

La grande distribution va reporter son Black Friday pour soutenir les commerçants

La grande distribution multiplie les initiatives en soutien aux petits commerces. La dernière en date : les enseignes Leclerc et Carrefour ont consenti au report du Black Friday comme le souhaitait le gouvernement afin de permettre la réouverture des commerces le weekend du 28 novembre.

La grande distribution s’était déjà adaptée rapidement au reconfinement, elle va désormais à nouveau lancer une action de solidarité loin d’être seulement symbolique : le report du Black Friday d’une semaine, au début du mois de décembre, pour ne pas pénaliser les petits commerces toujours fermés en raison de la crise sanitaire.

Une période de compromis pour les distributeurs

Les enseignes qui avaient entrepris d’exposer les produits de Noël tôt dans l’année, à l’image de Carrefour ou d’Action, ont déjà du fermer l’accès aux rayons « non essentiels », parmi lesquels on retrouve notamment les rayons jouets et décorations. Elles ne désespèrent pas pour autant et comptent sur les commandes en lignes et les offres promotionnelles pour renforcer les résultats de la période.

Cette fois-ci, c’est un nouvel événement important dans le déroulé du calendrier commercial qui est concerné : le Black Friday. Cette tradition américaine a gagné en ampleur dans l’Hexagone ces dernières années et nombreux sont les commerces qui en profitent pour proposer des offres promotionnelles très avantageuses en suivant l’exemple de leurs homologues Outre-Atlantique. Le succès n’était pas garanti cependant, en témoigne le bilan décevant des dernières soldes d’été sur lesquelles certains commerçants avaient tout misé.

Une initiative placée sous le signe de la solidarité

Après s’être engagés auprès des producteurs locaux en signant une charte pour soutenir les produits frais, les grands distributeurs français ne relâchent pas leurs efforts pour une reprise collective et solidaire.

Lorsque Bruno Le Maire a proposé que le Black Friday soit reporté au 4 décembre (soit une semaine plus tard), nombreuses ont été les personnalités du secteur qui ont apporté leur soutien à l’initiative comme Michel-Edouard Leclerc ou Carrefour par la voix d’Alexandre Bompard.

Keep Exploring
centre commercial
Quelles restrictions pour les centres commerciaux face au rebond de l’épidémie dans les zones d’alerte maximale