Chariots Aldi

Aldi veut renforcer sa place dans le paysage de la distribution en France

La crise sanitaire n’a pas fait obstacle aux ambitions de la chaîne de supermarchés allemande Aldi, qui compte bien s’imposer sur le marché de la distribution en France. L’enseigne, qui a acquis récemment pas moins de 547 magasins Leader Price, assume sa stratégie de développement dans l’Hexagone.

L’année 2020 a été difficile pour de nombreux acteurs économiques qui se sont trouvés dans l’obligation de mettre entre parenthèses certains projets, pour des raisons financières ou à cause des directives gouvernementales (Lidl a par exemple dû repousser la date de lancement de sa collection textile et de sa nouvelle paire de baskets à succès) et de composer avec des dynamiques contradictoires.

Aldi grandit en France

Pendant cette crise, Aldi a misé sur une communication surprenante qui met en avant ses prix faibles en rappelant qu’il en est ainsi dans l’ensemble de ses points de vente français, une campagne qui témoignait déjà de la stratégie de la marque.

Il y a une quinzaine de jours, l’Autorité de la concurrence a validé le rachat du réseau Leader Price par Aldi après avoir consacré 25 jours à l’examen du dossier, qui promet d’être un événement phare de l’année à venir pour le paysage de la grande distribution française. 545 magasins, 2 supermarchés et 3 entrepôts passent donc sous le contrôle de l’enseigne allemande qui a accepté de verser 717 millions d’euros au groupe Casino, engagé depuis plusieurs mois dans un plan de cessions d’actifs stratégiques.

Les prochains pas

En récupérant une enseigne chère au cœur des français, Aldi ne fait pas défaut à son « Place au consommateur » et ne compte pas s’arrêter là. La priorité est pour l’instant accordée à la formation des 6 000 nouvelles personnes que le groupe compte dans ses rangs. Il faut également réaménager les infrastructures qui ont été acquises : les points de vente se mettront aux couleurs de l’enseigne à raison de 10 à 15 magasins par semaine pour des travaux durant 4 à 5 semaines, et les entrepôts seront opérationnels au prochain printemps.

Mais ce n’est là que la première étape d’un plan visant à rendre la marque omniprésente dans l’Hexagone : une trentaine de magasins pourraient ouvrir rapidement dans le courant de l’année 2021 !

Keep Exploring
Allego et GreenYellow s’associent et innovent pour l’installation de 250 bornes de recharge