Enseigne Passage du désir

Sextoys et objets coquins : Passage du désir démocratise l’accès au plaisir chez Monoprix

L’enseigne Passage du désir a ouvert, fin octobre, un rayon chez Monoprix à Montparnasse. Une trentaine de produits sont disponibles, dont des sextoys, des huiles de massage, des lubrifiants, des bougies et des jeux coquins.

Depuis fin octobre 2020, l’enseigne Passage du désir a ouvert un corner chez Monoprix (groupe Casino) à Montparnasse dans le 14e arrondissement de Paris. Ainsi, elle compte désormais 8 boutiques dont 5 dans la capitale, et les autres à Lille, Nantes et Marseille. L’ouverture de ce nouveau rayon hors des murs de l’entreprise, vise à répondre à deux besoins.

« Nous souhaitons rendre accessible et démocratiser l’accès au plaisir »

« Durant le confinement nous avons vu nos ventes en ligne augmenter de plus de 300%. Cela prouve qu’il y a une réelle demande », explique d’emblée Patrick Pruvot, fondateur de Passage du désir. « Nous souhaitons rendre accessible et démocratiser l’accès au plaisir. En nous implantant dans les rayons de cette grande enseigne de distribution, nous continuons de briser les tabous sur les jouets intimes », ajoute-t-il.

Les clients pourront donc continuer à pimenter leur vie sexuelle dans un nouveau magasin autre que celui de Passage du désir. A Monoprix, ils retrouveront des sextoys, des huiles de massage, des lubrifiants, des bougies, des jeux coquins…En tout, une trentaine de produits ont été référencés pour cette première expérience. Passage du désir envisage d’élargir son offre prochainement sur le site e-commerce de Monoprix et au Monop’Beauty des Abbesses.

Pour un développement durable du couple

Créé il y a 13 ans, l’enseigne Passage du désir est devenue en France la première marque dédiée aux objets coquins. Mais, au-delà du plaisir pur, son fondateur Patrick Pruvot souhaite aussi participer à l’épanouissement intime des couples en changeant l’ambiance glauque et l’aspect marginalisant des sex shop traditionnels, envahis par la pornographie. Il opte ainsi pour un concept de boutique fréquentable, accessible, chic et pas trop choc, baptisée Lovestore, avec comme slogan « le développement durable du couple ».

Keep Exploring
Florence Marceau (La 8ème fois) : « Proposer une ligne de vêtements éco-responsables et ajustables »