Magasin Couche-Tard

Couche-Tard et Carrefour contraints de remettre à plus tard leur mariage

Le canadien Couche-Tard et le français Carrefour ont annoncé samedi avoir interrompu les discussions préliminaires en vue de leur rapprochement. Le gouvernement a opposé une fin de non-recevoir pour, dit-il, sauvegarder la souveraineté alimentaire de la France.

Couche-Tard et Carrefour ne vont pas s’unir maintenant. Dans un communiqué conjoint publié samedi dernier, les deux groupes ont annoncé avoir interrompu les discussions face aux « récents évènements ». La veille, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a dit niet au projet car celui-ci menacerait la souveraineté alimentaire de la France. Un argument politique pour les distributeurs canadien et français. Ils suggèrent que la future élection présidentielle a pu susciter le rejet de leur mariage.

Les deux groupes scrutent des opportunités de partenariats opérationnels

Couche-Tard et Carrefour décident tout de même de prolonger leurs discussions pour examiner des opportunités de partenariats opérationnels. Ils évoquent notamment les partages de bonnes pratiques dans la distribution de carburant, le développement d’achats en commun, les partenariats sur les MDD, le partage d’expertise, le lancement de projets d’innovations pour améliorer l’expérience client et l’optimisation de la distribution de produits sur les géographies communes aux deux groupes.

Ce repli de Couche-Tard et Carrefour pourrait leur permettre de laisser passer le remue-ménage médiatique autour de ce dossier. Il pourrait aussi permettre aux actionnaires de référence de Carrefour d’espérer une nouvelle offensive. Ils se montrent d’ailleurs bienveillants à l’égard du groupe canadien, dont les termes de la proposition d’achat étaient plutôt alléchants : 20 euros par action.

Un rejet similaire en Australie

À présent, Couche-Tard attend que le climat politique change en France pour réintroduire le dossier. Le groupe avait déjà essuyé un échec similaire en Australie avec l’entreprise Caltex, à l’automne 2019. Mais le groupe canadien a précisé en avril 2020 qu’il ne jetterait pas l’éponge. Il prévoit un plan à lancer après la pandémie du nouveau coronavirus.

Keep Exploring
Nuances de couleurs
Carrefour : Des produits L’Oréal pour les peaux foncées vendus avec des antivols