Boucher

Système U : les réseaux sociaux, nouveau terrain de recrutement !

Pour recruter des apprentis bouchers à l’été 2020, Système U a fait appel à la startup Bonanza, qui a investi les réseaux sociaux, notamment TikTok, une plateforme très appréciée des jeunes et adolescents. Une soixantaine de candidats ont été retenus à l’issue de la campagne apparue dans le flux de plus de 1,1 million d’utilisateurs.

Les réseaux sociaux, une mine d’informations

En septembre dernier, Système U a ouvert son propre CAP de boucherie et lancé dans la foulée un recrutement d’apprentis pour la première rentrée. Soucieuse de développer son attractivité et de se démarquer sur un marché tendu, l’enseigne a choisi de s’associer à Bonanza, une solution de recrutement qui aide les grandes entreprises à cibler de nouveaux talents via les réseaux sociaux. Pour trouver les futurs bouchers, la startup a étudié ce que les utilisateurs de moins de 30 ans regardaient sur internet. Les jeunes qui s’attardaient sur des publications concernant la cuisine ou la nourriture étaient généralement susceptibles d’être intéressées par la formation de Système U.

La campagne menée de juillet à septembre 2020 a permis d’atteindre plus de 1,13 million de jeunes, pour 8500 clics qualifiés et plus 60 candidats retenus. D’après Bonanza, c’est TikTok qui a le mieux fonctionné en termes de candidats qualifiés, devant Facebook, Instagram et Snapchat. « TikTok a la particularité de générer un important retour sur investissement si le message adressé fait sens », explique la start-up dans un communiqué.

Une collaboration très enrichissante

« Grâce à la puissance des réseaux sociaux et à notre outil unique, nous avons accès à une base de données de plus de 3 milliards d’utilisateurs pour diffuser les campagnes de recrutement de nos clients (…) Cette collaboration est très enrichissante pour nos équipes qui ont à cœur de repérer des talents rares et volatils et d’œuvrer par ailleurs pour la valorisation des métiers de bouche », a ajouté Franck Magnan, Co-Fondateur de Bonanza.

Selon Tatiana Mercatante, Responsable RH des Magasins U, « ce programme propose aux jeunes talents une approche complète du métier ainsi que de réelles perspectives d’évolution ». La première rentrée ne concernait que les apprentis bouchers, mais les prochaines prendront en compte la charcuterie, la poissonnerie ou la boulangerie, promet la coopérative de commerçants de grande distribution française.

Keep Exploring
Cour d'appel
Amazon garde ses entrepôts français fermés jusqu’au 5 mai