Click and collect

Retail : les 5 tendances technologiques pour 2021

Alors que la pandémie du coronavirus modifie les habitudes de consommation, plusieurs tendances technologiques devraient émerger en 2021 dans le retail. Les commerçants devront notamment repenser leur chaîne d’approvisionnement, travailler plus sur les données et l’analytique, s’orienter davantage vers le social commerce, ainsi que moderniser et sécuriser leur cœur d’activité.

Réorganisation de la chaîne d’approvisionnement

D’après l’étude Zetes, les commerçants devront repenser leur chaîne d’approvisionnement. Avec l’essor du e-commerce, certains ont dû transformer leurs magasins en entrepôts pour satisfaire les commandes, laissant ainsi les rayons pratiquement vides. Aussi, ont-ils fait face à de nombreuses difficultés, dont des erreurs dans les inventaires, la livraison de mauvais produits et l’épuisement des stocks. Ils doivent donc résoudre ces problèmes et surtout renforcer leur politique de livraison gratuite et de retours faciles.

Ouverture des boutiques en ligne

Avec les différents confinements et les mesures barrières, les consommateurs ont une préférence pour les achats en ligne. Les commerçants doivent donc suivre ce mouvement en ouvrant des boutiques sur les réseaux sociaux à la mode. Il s’agit en premier lieu d’Instagram et Facebook, qui permettent à leurs utilisateurs d’acheter facilement les produits qu’ils voient dans les contenus sponsorisés. Les marchands peuvent ainsi créer des rayons virtuels de produits, lancer des soldes et lier des publicités à leur site d’e-commerce.

Test des magasins physiques pour les « digital natives »

À l’inverse, les marques « digital natives » vont tester les magasins physiques en 2021. Selon les experts de l’immobilier, plus de 1 000 magasins devraient ouvrir dans les 12 prochains mois. Ces marques 100% en ligne pourront profiter de loyers plus bas dans le monde entier.

Une meilleure exploitation des données et de l’analytique

Les commerçants devront aussi et surtout mieux exploiter les données pour prédire le comportement des consommateurs. Il s’agira de tirer parti des informations fournies par les systèmes de paiement, leurs boutiques en ligne, etc…

Modernisation et sécurisation des données et activités

Evidemment, la question de la sécurité des données et des applications se posera. Il faudra en faire une priorité car les attaques cyber se sont multipliées depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus. Ces attaques touchent à la fois les appareils, l’infrastructure et le réseau informatique. Les commerçants doivent mettre en place une protection complète contre les menaces en faisant notamment appel aux experts de la cybersécurité.

Keep Exploring
Magasin
On en sait plus sur les achats alimentaires des Français depuis le déconfinement