Clients au supermarché regardant une salade

Courses en ligne : la startup lilloise Miam prend de l’avance

Pour rendre les courses en ligne moins répétitives et chronophages, la startup lilloise Miam a développé une technologie dédiée aux retailers et disponible en marque blanche. Celle-ci prépare automatiquement un panier de courses alimentaires sur la base d’une liste de recettes ou d’ingrédients entrée par l’utilisateur.

Aujourd’hui, tout le monde est confronté à la même problématique : comment faire ses courses sans avoir à perdre du temps et de l’énergie en supermarchés ou en magasins ? Pour y répondre Thomas Potel, Alexis et César Tonnoir ont créé en 2019 la startup Miam sur la base d’un constat.

« Au moment où on réfléchissait à lancer notre boîte, on est tombé sur une étude qui démontrait que 91% des gens faisaient encore leur liste de courses sur des post-it. Ça nous a semblé complètement aberrant, poursuit l’entrepreneur. On s’est alors donné pour mission de simplifier la vie des gens grâce au numérique. On avait à la fois envie de leur faire gagner du temps mais aussi de leur donner plus d’inspiration, leur permettre d’avoir des repas plus variés… », indique César Tonnoir.

« Pas besoin de télécharger quoi que ce soit »

Concrètement, Miam propose à la grande distribution un service capable de préparer automatiquement un panier de courses alimentaires sur la base d’une liste de recettes ou d’ingrédients. La première version du service est disponible dès septembre 2019. Sous forme d’application, elle suggère des repas, commande tous les ingrédients à votre place, et vous livre ensuite à domicile. Mais, à la différence d’applis qui existent déjà, Miam offre une solution en marque blanche, c’est-à-dire qu’elle vient s’insérer dans une expérience utilisateur.

« Le consommateur n’a pas besoin de télécharger quoi que ce soit : il n’a qu’à se rendre comme d’habitude sur son site marchand favori pour y faire ses courses en ligne. Et grâce à notre technologie, derrière laquelle se cache un algorithme reposant sur de l’intelligence artificielle, son expérience va changer. Le site va, par exemple, lui soumettre des idées de recettes en fonction de ses préférences alimentaires, ses goûts, ses marques favorites… S’il en choisit une, tous les ingrédients seront automatiquement ajoutés dans son panier en un seul clic. », détaille César Tonnoir.

Une extension aux petits acteurs du retail

Parmi les premiers clients de Miam se trouvent les Supermarchés Match et les hypermarchés Cora. Totalement conquis, Cora a même intégré la solution de Miam à sa nouvelle interface (prévue début 2021).

« Nous suivons le modèle Saas : nous proposons un abonnement sur-mesure qui s’adapte à la taille du parc de magasins que possède l’enseigne. Le plus important pour nous, c’est de personnaliser nos fonctionnalités au maximum afin de coller au plus près à l’identité de la marque », précise César Tonnoir. Lauréat du programme New Shopping Experience de PICOM by Cap Digital, Miam a le soutien financier du Fonds européen de développement régional (FEDER). L’entreprise poursuit son développement avec une extension prochaine de sa technologie aux petits retailers et commerçants.

Keep Exploring
Magasin Grand Frais
Grande distribution : qui voudra bien de Prosol (Grand Frais) en vente ?