Capture sur le site EasyPicky

EasyPicky révolutionne le contrôle des produits en rayon

La startup montpelliéraine EasyPicky a conçu une intelligence artificielle qui contrôle la disponibilité des produits en rayon, à l’aide d’une tablette ou d’un simple smartphone et sans connexion. Cette innovation du secteur de la grande distribution offre un gain de temps et d’efficacité considérable aux commerciaux.

Fondée en 2017 par Renaud Pacull et Marine Bibal, EasyPicky est une startup montpelliéraine qui a développé une intelligence artificielle majeure pour la grande distribution. Cette IA s’appuie sur la reconnaissance vidéo instantanée pour contrôler la disponibilité des produits en rayon. Concrètement, le commercial n’a qu’à filmer un rayon avec sa tablette ou son smartphone et laisser EasyPicky faire le reste. Cet outil identifie les produits et calcule les indicateurs. Il traite ensuite les données, les compile et les envoie vers des serveurs. Les commerciaux peuvent alors facilement contrôler le bon emplacement des produits, vérifier leur disponibilité et le prix affiché.

Une technologie qui fonctionne sans connexion réseau

EasyPicky simplifie le travail des commerciaux en leur faisant gagner du temps dans le relevé de linéaires. Jusqu’ici, ils exécutaient cette tâche à la main. Ce qui était chronophage. L’IA au contraire se montre plus efficace en proposant des résultats instantanés. Aussi, elle ne consomme pas beaucoup d’énergie puisqu’elle n’utilise pas de serveurs énergivores. En outre, cette solution basée sur la reconnaissance vidéo embarquée a l’avantage de fonctionner sans connexion réseau. « C’est d’une importance capitale, quand on sait qu’il y a souvent peu de réseau dans les grandes surfaces », note Marine Bibal cofondatrice en 2017 d’EasyPicky avec Renaud Pacull.

Des applications dans d’autres domaines

Cette solution pourrait avoir de nombreuses applications au-delà de la grande distribution. Elle peut notamment intéresser le secteur de l’automobile, de l’environnement ou encore de l’aérospatial. Parallèlement, EasyPicky veut conquérir d’autres marchés. « Notre volonté est d’être présents dans 3 autres pays européens et 2 du reste du monde d’ici fin 2021, en déployant notre solution au sein des filiales des marques de la grande distribution avec lesquelles nous travaillons déjà en France », révèle Marine Bibal.

Keep Exploring
Entrepôt Amazon
Amazon n’ouvrira ses entrepôts que la semaine prochaine au plus tôt, dans un contexte favorable au e-commerce