Vallée du Rhône : progression de la part de la grande distribution dans les ventes de vins

Dans la vallée du Rhône, la part de la grande distribution dans les ventes de vins a grimpé de 33 à 35 %, entre 2019 et 2020. C’est ce qu’indique Inter Rhône, qui relaie les données d’IRI. Cette progression repose sur la faiblesse des ventes dans les réseaux traditionnels à cause de la fermeture des restaurants.

La baisse des ventes freinée en grande distribution 

La pandémie du nouveau coronavirus a bouleversé le fonctionnement des marchés et des circuits de vins en 2020. Elle a suscité la fermeture des restaurants, ce qui a provoqué le recul des ventes de vins aux réseaux traditionnels, comme c’est le cas dans la vallée du Rhône. Cette situation a en revanche freiné la baisse des ventes en grande distribution : – 1 % en volume entre 2019 et 2020. Les vins de la Vallée du Rhône ayant bénéficié de la confiance du consommateur lors du confinement. Sur les circuits des GMS hors Hard Discount (hypermarchés, supermarchés et drive), les ventes ont légèrement reculé de -0.9% en volume.

Percée des vins rouges

Les enseignes de la grande distribution ont surtout vu leur part dans les sorties du vignoble passer de 33 à 35 %, entre 2019 et 2020, soit 113 millions de cols pour un montant de 490 millions d’euros. D’après Inter Rhône, qui relaie les données d’IRI, cette progression s’explique par le fait que les producteurs ont largement réorienté leurs ventes vers ce circuit, véritable échappatoire.

Par couleur, les vins blancs ont enregistré de belles performances avec + 7 % de hausse, les rosés sont stables à + 0.18% et les rouges en retrait de – 1,4 %. La baisse de cette couleur est due, de façon générale, à la déconsommation dans le contexte sanitaire et aux nouveaux modes de consommation plus orientés vers les vins blancs et la bière.

Keep Exploring
Sunday Box
Le boitier connecté Sunday désormais disponible dans les rayons