Galeries Lafayette Haussmann : une stratégie de relance commerciale en 5 points

Pour contribuer pleinement à la relance économique de Paris, les Galeries Lafayette Haussmann ont récemment lancé une stratégie en cinq axes majeurs. Parmi lesquels : repenser le parcours client pour améliorer l’expérience d’achat, créer des animations de sorte à faire vivre le magasin et développer l’offre seconde main en direction des jeunes générations.

Comme tous les commerces « non essentiels », les Galeries Lafayette Haussmann ont ouvert leurs portes le 19 mai dernier. A cette occasion, Alix-Fleur Roure, leur directrice du développement, a dévoilé au magazine LSA la stratégie de l’entreprise pour participer à la relance commerciale de Paris. « Nous voulons être un acteur actif dans la relance économique de Paris. C’est pourquoi nous prévoyons des événements autour du thème “Paris, mon amour” et que nous nouons des partenariats avec d’autres acteurs de la vie économique parisienne comme Roland-Garros », a expliqué Alix-Fleur Roure.

Des espaces de restauration et de repos

La responsable des Galeries Lafayette Haussmann a énoncé 5 axes majeurs pour assurer cette relance. Le premier propose de repenser le parcours client afin d’améliorer l’expérience d’achat. Ce changement se concentre sur l’installation d’escalators pour mieux réguler le flux des clients vers les étages, ainsi que l’ouverture d’espaces de restauration et de repos. Deuxième volet : rajeunir l’offre pour recruter de nouvelles clientes. Il n’y aura donc plus que la lingerie et la beauté, mais également la mode (responsable) et les chaussures.

Des collaborations avec Roland-Garros et Disneyland

Les Galeries Lafayette Haussmann prévoient en outre des animations pour faire vivre le magasin. Par exemple, les clients retrouveront de l’ambiance, plus de promotions et d’opérations. Le quatrième pilier de la stratégie consiste à signer des partenariats (Roland-Garros, Le Moulin Rouge et Disneyland Paris) afin de renforcer l’ancrage parisien. Enfin, le magasin va développer l’offre seconde main pour séduire les jeunes générations, à travers le label Go for good.

Keep Exploring
Cadis de supermarché
La grande distribution impactée par le confinement : vers de nouvelles habitudes de consommation ?