Rue à Paris

Grande distribution : les enseignes à la conquête des centres-villes

Face à l’explosion du commerce en ligne et du drive, les enseignes de la grande distribution investissent dans les centres-villes à travers l’ouverture de petits magasins. C’est le cas de Castorama à Lille, de Décathlon à Lyon et d’Ikea à Paris.

Depuis plus de trois ans, les enseignes de la grande distribution essaient de faire face à l’essor insolent du commerce en ligne et des solutions de « click and collect ». Pour y parvenir, elles ouvrent de nombreux petits magasins dans les centres-villes. Objectif final : séduire une nouvelle clientèle. Castorama, notamment, a ouvert il y a quatre mois un magasin de bricolage à Lille. Ce point de vente, 30 fois plus petit que ses grands frères repartis dans toute la France, fait figure de laboratoire. Sa mission est de mieux connaître les besoins des citadins pour ensuite permettre à Castorama de s’implanter dans d’autres centres-villes. 

Tout le monde dans la miniaturisation

Dans ce magasin de moins de 400 m², l’enseigne de bricolage a décidé de miser sur certaines références, jugées indispensables. « On casse les codes du grand magasin. Et sur un linéaire qui est très petit, on va proposer une sélection de produits qui sont les plus demandés par les clients », indique Catherine Poncin, directrice des concepts magasins chez Castorama. Un choix qui fait que les clients ne retrouvent pas toujours la marque qu’ils recherchent. Pour résoudre ce problème, Castorama note scrupuleusement leurs besoins dans le but d’élargir l’offre.

Plus de clients pour le retrait des colis qu’aux caisses traditionnelles

Le géant suédois des meubles, Ikea, se met aussi à la miniaturisation. En plein cœur de Paris, Rue de Rivoli, il prévoit d’ouvrir un nouveau point de vente d’une superficie de 2900 mètres carré, soit 7 fois moins grand que les établissements en banlieue. Décathlon adopte la même stratégie à Lyon. L’entreprise s’est rendu compte que les Français ont une autre façon de consommer, depuis le premier confinement. Maintenant, « ils préfèrent commander plutôt que d’aller en périphérie pour trouver le produit tout de suite », a  expliqué Yvon Hillairet, directeur du magasin « Décathlon City » Lyon (Rhône). Avec cette nouvelle stratégie de proximité, les grands distributeurs constatent une augmentation des clients pour le retrait des colis par rapport aux caisses traditionnelles.

Keep Exploring
Panneaux solaires
Le groupe Casino étudie l’entrée en bourse de sa filiale GreenYellow