Système U : trente ans de formation continue à Force U

Force U, l’organisme de formation de Système U, a créé en 2020 son propre Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) boucher pour répondre à la pénurie chronique de professionnels dans ce métier. Ces CAP se feront en alternance comme ceux pour les boulangers et les poissonniers, qui débuteront en septembre prochain.

Créé en 1991, Force U est un service de formation dédié à Système U, une coopérative de commerçants de grande distribution française. Il regroupe trois structures, dont l’École de la nouvelle alimentation, créée en 2020. Cet institut propose des Certificats d’aptitude professionnelle (CAP) de boucher, de boulanger et de poissonnier en alternance. Son ouverture qui s’est faite grâce à la réforme de l’apprentissage inscrite dans la loi Avenir professionnel, vise à répondre à la pénurie chronique de professionnels dans ces métiers. Cette école est pilotée par un comité composé de quatre associés représentant chacune des régions U de France. 

Des parcours certifiants pour les managers et les associés

Les équipes de Force U s’inspirent des cours existants des centres de formation d’apprentis (CFA) pour former ses futurs bouchers, boulangers et poissonniers. Après la formation théorique, les apprentis passent à la phase pratique dans l’un des magasins U demandeurs. Ce dispositif permettra dans un premier temps de recruter 200 employés dans les métiers de bouche. Outre les employés, Force U propose également des parcours de formation certifiants pour les managers et les associés. Plus de deux cent mille heures de formation ont déjà été délivrées par les équipes de l’organisme.

La formation continue, une obligation légale 

Mais ces modules dispensés par l’institut sont à la charge des magasins qui recrutent. Ceux-ci ont alors le libre choix de se tourner vers les offres d’autres organismes agréés si celles de Force U ne leur conviennent pas. Ces formations continues sont certes un besoin, mais représentent aussi une obligation légale. La loi imposant aux entreprises de plus de 11 salariés d’y consacrer au moins 1 % de leur masse salariale.

Keep Exploring
Champ de blé
Système U veut vendre ses propres produits bio