Ile Maurice : les grandes enseignes françaises font leur nid

Plus conquérantes que jamais, les enseignes françaises de la grande distribution s’installent de plus en plus confortablement en Afrique. Notamment à l’Ile Maurice, où elles détiennent une grande part du marché hyper concurrentiel de l’alimentaire. L’enseigne Super U y tient le drapeau tricolore avec quatre magasins.

Quatre points de vente pour Super U

A l’Ile Maurice, territoire de l’océan Indien peuplé d’1,2 million d’habitants, la grande distribution alimentaire représente près de 10% de la dépense finale de consommation des ménages, d’après une étude réalisée par Kantar en 2021. Winners, une chaîne de supermarchés du conglomérat Ireland Blyth Limited (IBL), se taille la part du lion avec 24% du secteur. Elle est suivie par Super U, enseigne française arrivée à Maurice en 2000 sous l’impulsion de Pascal Tsin, un ingénieur de formation. L’entreprise compte aujourd’hui quatre magasins situés à Belle Rose, Flacq, Grand Baie et Tamarin.

Pour s’imposer sur l’île, Super U a misé sur l’expérience clientèle en ouvrant notamment des parkings pour les véhicules et en offrant un grand choix de produits. « On s’assure toujours qu’il y ait assez de places de parking afin que les clients puissent se garer facilement pour aller faire leurs courses. Ensuite, tout est fait pour assurer le confort des consommateurs, avec de grandes allées spacieuses et climatisées, et un large choix de produits » à des prix compétitifs, souligne Pascal Tsin.

Des distributeurs impactés par le Covid-19

L’offre française ne se limite pas seulement à l’alimentation et s’étend aussi aux produits tels que les cosmétiques et les articles de sport. On note ainsi la présence d’autres groupes français comme Décathlon, La Foir’fouille, Intermart et Carré Blanc. Décathlon a par exemple ouvert un premier magasin en partenariat avec le groupe mauricien ENL. 

Ces enseignes françaises doivent cependant faire face à certaines difficultés, dont la crise sanitaire du nouveau coronavirus. Celle-ci a un impact néfaste sur le portefeuille du consommateur, qui voit d’ailleurs les prix des produits grimper du fait de la volonté des distributeurs de compenser les pertes.

Keep Exploring
magasin
La Fnac et Darty vont rouvrir 95% de leurs magasins dès le 11 mai