Quick-commerce : Carrefour se penche sur Cajoo

Vivement intéressé par le quick-commerce, le groupe Carrefour négocie en ce moment une prise de participation minoritaire dans la start-up Cajoo, spécialisée dans la livraison ultra-rapide de courses du quotidien à domicile. S’il y parvenait, il deviendrait alors le premier distributeur français à initier un tel partenariat.

Un plus pour l’e-commerce de Carrefour

Depuis quelques jours, Carrefour négocie une prise de participation minoritaire dans Cajoo, spécialiste français de la livraison rapide de courses fondé en février 2021. Si l’opération se concrétise, le groupe deviendra le premier distributeur français à s’allier à un acteur du « Quick-commerce » ou « Q-commerce ». Ce marché, encore inexistant il y a un an, a pris de l’ampleur depuis le confinement. Aujourd’hui, il existe une poignée de startups positionnées sur ce créneau, telles que Gorillas, Flink et Cajoo.

En rentrant au capital de cette dernière, Carrefour évite de lourds investissements avec la création d’un service propre. Il prend surtout en marche le train du changement au niveau des habitudes de consommation : rapidité, proximité et prix compétitifs. « Je ne sais pas quelle sera la taille du marché ni à quel rythme il va croître, mais je sais que Carrefour a des clients qui vont vouloir ce service », estime Alexandre Bompard, le PDG de l’enseigne, qui espère une rentabilité sur le long terme.

Ce que gagnera Cajoo

Le retailer pourra s’appuyer sur les « dark stores » de la jeune pousse pour servir ses propres clients, dans la dizaine de villes où elle est déjà présente. Quant à Cajoo, elle sera mieux outillée pour rivaliser avec ses concurrents qui ont réalisé de grandes levées de fonds. Elle profitera, par exemple, de milliers de références à bas prix du géant de la distribution et de son expertise en matière d’exploitation de data. Pour rappel, le q-commerçant propose de livrer en moins de 15 minutes près de 2 000 produits alimentaires et non-alimentaires, et compte actuellement plus de 100 000 utilisateurs.

Keep Exploring
Erwann Tison
Erwann Tison (Institut Sapiens) : « Nous allons de plus en plus nous diriger vers des magasins complètement autonomes »