StackBOX lève 1,2 million de dollars pour résoudre les problèmes du dernier kilomètre

La startup technologique et logistique StackBOX vient de lever 1,2 million de dollars auprès de CMM Group et Ecosystem Ventures. Objectif : résoudre les problèmes du dernier kilomètre par l’ouverture de nouveaux centres de distribution.

Beaucoup d’inefficacités constatées

StackBOX, une startup technologique et logistique basée à Bangalore (Inde), a levé cette semaine 1,2 million de dollars de financement auprès de CMM Group et Ecosystem Ventures pour résoudre les problèmes du dernier kilomètre. Ce terme fait référence à la phase finale de la livraison d’un colis, une étape considérée comme la plus coûteuse d’une chaîne car représentant environ 20 % des investissements.

« Nous pensons qu’il y a beaucoup d’inefficacités sur le marché actuel des produits de grande consommation », a analysé Venktesh Kumar, directeur général de StackBox. Ainsi, « nous développons de nombreuses solutions technologiques pour optimiser divers aspects de la chaîne de valeur de la distribution pour l’Inde et les marchés mondiaux », a-t-il ajouté.

70 000 commandes par mois

Grâce aux nouveaux fonds, StackBOX souhaite servir de nouvelles zones géographiques par la construction d’un vaste réseau de micro-centres de distribution multimarques, de cross docks et de dark stores. Dès lors, la jeune pousse pourra livrer plus facilement et plus rapidement les marchandises à ses 2 millions de détaillants à travers l’Inde (70 000 commandes par mois actuellement). Pour ce qui concerne les technologies, elle s’appuiera notamment sur l’automatisation de la planification des livraisons à l’aide d’algorithmes de routage.

Un marché indien estimé à 800 milliards de dollars

A terme, StackBox espère grignoter davantage le secteur du détail indien, estimé à 800 milliards de dollars. Mais, elle vise également la conquête du marché international : l’entreprise compte au nombre de ses clients des groupes comme Procter & Gamble, ITC, Flipkart, Dabur, Unilever, Britannia et Del Monte. Au cours des 12 derniers mois, elle a vu son chiffre d’affaires multiplié par quatre.

Keep Exploring
Réemploi des emballages : Uzaje développe des solutions pour la grande distribution