Monoprix : un chiffre d’affaires en hausse de 0,9% au 2nd trimestre

Au second trimestre 2021, le chiffre d’affaires de Monoprix (groupe Casino) a enregistré une légère hausse de 0,9% par rapport à la même période en 2020. Une performance d’autant appréciable qu’elle est réalisée dans un contexte difficile de crise sanitaire.

Monoprix – une enseigne du groupe Casino – vient de publier ses indicateurs d’activité relatifs au deuxième trimestre 2021. Elle fait part d’une légère amélioration de son chiffre d’affaires, en hausse de 0,9% par rapport au 30 juin 2020. Un résultat remarquable en raison du contexte sanitaire marqué par un durcissement des restrictions : couvre-feu, fermeture des magasins, confinement, etc. Des mesures qui ont provoqué la diminution temporaire de la population à Paris, ainsi qu’une baisse du nombre de touristes étrangers.

87 magasins maintenus en activités

Le volume d’affaires alimentaire total HT de Monoprix s’élève à 987 millions d’euros au deuxième trimestre 2021, en retrait de -4,9% par rapport au premier trimestre et de -2,1% sur deux ans. Monoprix dispose dans l’ensemble de 830 magasins, soit 24 de plus qu’au premier trimestre. Parmi ce parc, on compte 201 points de vente pour les affiliés franchisés, 203 pour les Naturalia Intégrés et 39 pour les Naturalia franchisés. Le ratio de la masse salariale est quant à lui passé de 8,9% en 2020 à 9,5% cette année, compte tenu des augmentations légales.

Croissance générale du groupe Casino

Lors de ce second trimestre, Monoprix a adapté ses offres aux nouveaux modes de consommation en développant une série d’initiatives. L’enseigne a par exemple misé sur le bien-être de ses clients avec les espaces Santé Au Quotidien sur les produit locaux en circuit court, et sur une offre sur la mobilité douce (vélos, trottinettes, etc). Au niveau de la maison-mère, le groupe Casino, le chiffre d’affaires a reculé de -6,5% pour atteindre 7 334 millions d’euros, en raison des effets de change et de périmètre. Toutefois, la croissance comparable du distributeur s’établit à +6,0% sur deux ans.

Keep Exploring
MELeclerc
Les ambitions de Michel-Edouard Leclerc pour la rentrée de Leclerc