Traçabilité et transparence : la blockchain au secours de la grande distribution

À cause des nombreux scandales dans l’agroalimentaire ces dernières années, une crise de confiance a éclaté entre les producteurs et les consommateurs, ces derniers souhaitant y voir un peu plus clair dans leurs assiettes. Pour satisfaire cette exigence, les industriels et distributeurs misent sur la blockchain pour obtenir de la traçabilité et plus de transparence dans la chaîne d’approvisionnement des produits alimentaires.

Connue pour supporter le bitcoin, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle. Elle repose sur le « tiers de confiance » entre les utilisateurs du réseau. Chaque partie du système contient les éléments nécessaires pour garantir l’intégrité des données échangées. Cette innovation intéresse de plus en plus la grande distribution, en quête d’une meilleure transparence et traçabilité des produits. Objectif : regagner la confiance des consommateurs, après deux décennies de scandales dans l’agroalimentaire.

Walmart en précurseur

Le géant américain Walmart a ouvert la blockchain en premier, en 2018. En France, c’est Carrefour qui a donné le ton en appliquant la solution sur divers produits : tomates, œufs, poulets, etc. Aujourd’hui, plusieurs grands groupes agroalimentaires ont adopté cette technologie à l’image du Suisse Nestlé et du Néerlando-britannique Unilever. La multinationale informatique américaine IBM a même mis en place une plateforme, IBM Food Trust, pour aider les entreprises à assurer la traçabilité de leurs aliments.

Scanner le produit via un QR code

Avec la blockchain, toutes les informations collectées sont disponibles via un système sécurisé et inviolable, et les différents maillons de la chaîne d’approvisionnement peuvent y avoir accès.

Les consommateurs disposent eux aussi d’un QR code qui leur permet de scanner les produits et de consulter toutes les informations. Dans le cas de la viande, il est désormais possible de consulter un ensemble d’informations aptes à rassurer le consommateur :  le nom de l’élevage et l’abattoir, le jour du départ vers le distributeur, la date limite de consommation, etc.

Keep Exploring
Magasin Carrefour Voisins
Carrefour bloque les prix de milliers de produits pendant le reconfinement