Grande distribution : un peu de patience pour l’enseigne russe Mere en France

Après avoir annoncé au printemps l’ouverture de trois magasins d’ici le mois d’octobre, l’enseigne russe Mere devrait attendre encore un peu avant de démarrer ses activités en France. Elle n’aurait toujours pas remis les documents demandés par les trois municipalités où elle compte s’implanter.

Au printemps dernier, l’enseigne russe Mere avait annoncé l’ouverture de ses trois premiers magasins en France d’ici octobre 2021, dans les villes de Thionville (en Moselle), Pont-Sainte-Marie (Aube) et Sainte-Marguerite (Vosges). Mais elle devra se résoudre à repousser son arrivée en Hexagone à décembre au minimum. En effet, le hard discounter n’aurait pas encore accompli toutes les démarches administratives auprès des communes ciblées.

Des contacts, mais rien n’avance

À Sainte-Marguerite, l’élu André Boulangeot indique n’avoir rencontré aucun représentant de Mere pour une quelconque implantation. Par contre, la municipalité de Pont-Sainte-Marie informe qu’une première rencontre a eu lieu avec les responsables du distributeur. Elle leur aurait réclamé certains documents pour constituer le dossier d’ouverture, notamment les papiers pour la défense incendie et l’accessibilité. Mais ils n’auraient toujours rien déposé.

Du côté de Thionville, la mairie a dit avoir été approchée par des émissaires de Mere, qui ont déjà trouvé un bâtiment pour leur magasin. Elle leur a donné rendez-vous dans deux semaines. « Il leur faudra faire une demande de permis de travaux, car il s’agit d’un bâtiment accueillant du public. La visite de la commission de sécurité, sans laquelle aucune ouverture n’est possible, n’interviendra qu’à l’issue de ces travaux », a précisé Thierry Ghezzi, l’adjoint au Commerce de la commune. L’élu a fixé un délai de deux à quatre mois.

Déjà très présente en Europe

Mere attendra vraisemblablement décembre voire début 2022 pour lancer ses activités en France. Fondée en 2009 en Sibérie par le groupe de distribution Torgservis, l’enseigne compte actuellement 1 500 magasins en Russie. Elle est déjà présente en Chine, en Europe de l’Est (Biélorussie, Bulgarie, Kazakhstan, Lituanie, Pologne, Roumanie et Ukraine) et dans certains pays d’Europe occidentale (Allemagne, Belgique, Espagne et Italie). Comme la France, le groupe a aussi annoncé son arrivée prochaine au Royaume-Uni et en Autriche.

Keep Exploring
logo france stratégie
Grande distribution : vers davantage d’automatisation après le confinement ?