E-commerce : introduction en bourse de la banque en ligne de Rakuten

Le géant japonais du commerce en ligne Rakuten vient d’annoncer qu’il va introduire en bourse sa banque en ligne. Avec cette opération, Rakuten Bank devrait obtenir plus d’autonomie, ce qui va contribuer à soulager financièrement la maison mère.

Une branche en forte expansion

Rakuten, le mastodonte japonais du commerce électronique, annonce qu’il va bientôt introduire en bourse Rakuten Bank, sa banque en ligne créée dans les années 2000. Cette opération devrait permettre à l’entité d’avoir « plus d’autonomie en matière de prise de décision pour envisager diverses stratégies de croissance et financières », indique le groupe propriétaire dans un communiqué.

Une décision bienvenue alors que la clientèle de Rakuten Bank a fortement augmenté ces dernières années, surtout depuis le début de la crise sanitaire. Début juillet, l’établissement a franchi la barre des 11 millions de comptes. Ce qui la place au premier rang des banques en ligne au Japon. Fin juin, ses dépôts dépassaient les 6000 milliards de yens (plus de 46 milliards d’euros). Outre sa banque en ligne, Rakuten a aussi annoncé la séparation de sa nouvelle entité Rakuten Symphony du reste du groupe. Là aussi, il souhaite lui donner plus d’indépendance.

La maison-mère en grandes difficultés

Ces opérations devraient soulager financièrement le géant japonais, qui est actuellement sous pression sur plusieurs fronts. Le groupe a en effet enregistré une perte d’exploitation de 101 milliards de yens (plus de 780 millions d’euros) au premier semestre 2021. De plus, il est harcelé par les géants technologiques étrangers qui proposent des prix de plus en plus bas.

Rakuten est donc obligé d’injecter de gros investissements dans ses activités pour faire face à cette concurrence féroce, ce qui le met en mauvaise posture en Bourse. Fin juillet, Standard and Poor’s a ainsi fait entrer le groupe dans la catégorie des investissements jugés spéculatifs. SP a jugé que ses lourdes dépenses allaient durablement plomber ses comptes.

Keep Exploring
Magasin Lidl
Les jouets et vêtements retirés des rayons des magasins Lidl