Kantar a publié les parts de marché de la grande distribution en octobre 2021
Parts de marchés

Parts de marché de la grande distribution en octobre : les grandes enseignes trustent toujours les premières places

Malgré la poussée des discounters, les grandes enseignes de la grande distribution caracolent toujours en tête selon les chiffres de Kantar Worldpanel, comparant la période du 4 au 30 octobre 2021 à celle de l’année dernière. Si Leclerc, Intermarché et Système U progressent, Carrefour et Casino se stabilisent. Seul Auchan perd des parts de marché. 

Bien que les positions des grandes enseignes restent similaires par rapport aux précédents résultats rapportés par Kantar Worldpanel, les dynamiques fluctuent d’un acteur de la grande distribution à un autre. Carrefour apparait notamment à la peine et Auchan perd du terrain.

Dans le top 4, seul Carrefour ne progresse pas 

Le haut du classement reste inchangé en ce mois d’octobre. Leclerc poursuit sa lancée des mois précédents, à 22,2 % de parts de marché (+0,4 pt). Une même dynamique qui se retrouve chez ses concurrents Intermarché (+0,2 pt) et Système U (+0,3 pt), respectivement en troisième et quatrième position. Bien qu’encore positionné à la deuxième place, Carrefour ne progresse pas et perd même des parts de marché sur ses hypers (-0,3 pt). Une période creuse pour l’enseigne qui peut notamment s’expliquer par l’avancée du “Mois” de Carrefour (une période de promotion) qui a démarré une semaine plus tôt que l’an passé et s’est terminé le 4 octobre. 

Casino se stabilise, Auchan perd du terrain

A la sixième place, le groupe Casino affiche pour la première fois depuis longtemps une part de marché stable (-0,1 pt chez Géant et Monoprix, +0,1 pt en super), une évolution qui se dessinait depuis quelques mois. L’enseigne se situe ainsi juste derrière Auchan qui est le seul distributeur intégré à perdre des parts de marché (-0,2 pt). Son exposition sur les grands hypermarchés, moins porteurs ces dernières années, peut justifier ce recul dans les parts de marché de la grande distribution.

Les discounters, les vrais gagnants ? 

La percée des discounters confirme la tendance qui se profilait ces derniers mois. Lidl et plus encore Aldi réalisent en effet des progressions notables. Le premier dépasse la barre des 7% sur la période (+0,4 pt), une croissance intrinsèquement liée à la hausse de fidélité de ses clients. Le discounter Aldi a également progressé de 0,4 points sur la même période. Selon Kantar Worldpanel, ces très bons chiffres sont le résultat d’un gain substantiel de clients, du renfort de son parc de magasins avec la transformation des supermarchés rachetés à Leader Price et de l’accroissement de ses investissements médias. 

Keep Exploring
Une nouvelle proposition de loi pour en finir avec la guerre des prix