Lucky Cart mise sur l'IA pour proposer des promotions plus pertinentes

Pourquoi miser sur Lucky Cart pour ses campagnes promotionnelles

Alors que les promotions permanentes constituent une composante essentielle de leur politique marketing, les enseignes de la grande distribution font de plus en plus face à une inefficacité de leurs campagnes. Une situation due au désintérêt croissant des consommateurs, habitués à un type d’approche qui ne se réinvente pas. La start-up parisienne Lucky Cart, qui développe une solution pour optimiser les promotions des retailers, promet de gamifier l’acte d’achat.

Fondée en 2011 par Cyril Marchal, Lucky Cart est une jeune pousse tricolore qui développe une plateforme dopée à l’intelligence artificielle pour booster l’efficacité des campagnes promotionnelles des enseignes de la grande distribution. Pour y arriver, elle personnalise les remises et mesure le ROI, tout en gamifiant (rendre ludique) l’acte d’achat. Objectif : rendre ces promotions plus pertinentes auprès des consommateurs. Habitués à des remises permanentes, ceux-ci les banalisent désormais. D’où l’intérêt de les séduire à nouveau, un enjeu que Lucky Cart compte prendre à bras le corps.

Auchan, Carrefour et Conforama parmi ses clients

Profitant de la législation européenne de 2011 sur l’organisation de jeux avec obligation d’achat pour promouvoir un produit, Lucky Cart a conçu « Promo Gaming », une alternative à la remise classique. Puis, il a lancé « Promo Matching » qui vise à diffuser des promotions ciblées et ultra-personnalisées grâce à l’intelligence artificielle. La startup Lucky Cart fait ainsi entrer les distributeurs dans l’ère marketing one-to-one à travers l’exploitation pointue des données transactionnelles. Cette solution a plu à de nombreux retailers. Parmi lesquels Auchan, Carrefour, Conforama, Heineken, L’Oréal, Nestlé et La Redoute.

S’étendre à d’autres catégories que l’alimentaire

Déjà présente en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, Lucky Cart souhaite désormais s’implanter dans d’autres pays d’Europe. Elle envisage aussi s’étendre à d’autres catégories que l’alimentaire. Pour l’instant, la plateforme Lucky Cart affine sa solution dans la perspective des folles promotions à venir. En l’occurrence, le Black Friday, le Cyber Monday, les fêtes de fin d’année et les soldes d’hiver.

Keep Exploring
Agneau
Le référendum pour les animaux déjà approuvé par l’opinion publique ?