Crédits - Claudio Schwarz

Végan : un marché en construction

Alors que la consommation d’aliments végan prend de l’ampleur en France, l’offre peine toujours à répondre à la demande. C’est pourquoi des enseignes de la grande distribution consentent à d’énormes investissements ces derniers mois. Dans l’espoir d’en faire un véritable marché. Le groupe Casino en a donné de récents exemples, en déployant de nouvelles offres de produits et en multipliant les points de vente.

Selon une étude d’Eddy Fougier pour la Fondation pour l’innovation politique, 15% des Français sondés se montraient, en 2019, favorables à l’interdiction de l’élevage d’animaux. Un chiffre qui signe une popularité réelle du mode de vie et de l’alimentation végans au sein d’une fraction de l’opinion publique française. Une tendance qui s’inscrit dans une tendance à la baisse de la consommation de viande rouge en France – bien que cette baisse s’explique davantage pour des raisons économiques que pour des raisons idéologiques. Dans ce contexte, les enseignes de la distribution investissent pour accélérer la mise en place d’un véritable marché végan. C’est le cas par exemple du groupe Casino, qui accélère ses investissements.

Le groupe Casino prend les devants

Depuis quelques temps, la consommation de produits végan se développe considérablement en France. Cet essor est porté par le désir d’une partie croissante des consommateurs de se tourner vers une alimentation saine, et par le gain de popularité de la cause animale au sein de l’opinion publique. Malheureusement, l’offre reste encore largement inférieure à cette demande. Ainsi, plus de trois quarts des végans éprouvent des difficultés à respecter leur régime alimentaire, d’après un sondage Ifop pour Agrimer.

Afin de palier ce manque d’offre, le groupe Casino a lancé, début novembre, une nouvelle offre veggie. Quatre supermarchés Géant Casino et Casino Supermarchés proposent des corners 100% végétaliens et veggie. Ces magasins sont situés à Paris, Saint-Étienne, Montpellier et Aix-en-Provence. Au total 460 références sont disponibles, dont des produits de la marque Beyond Meat. C’est une « diversité de produits à l’ampleur inédite en GSA », vante la directrice générale du distributeur, Tina Schuler.

Un marché 33 fois moins important qu’ailleurs

Cet investissement du groupe Casino témoigne des efforts de la grande distribution pour s’inscrire dans la tendance végan. Avec l’espoir d’en faire un véritable circuit. Pour l’instant, il relève quasiment du marché de niche. En effet, cette consommation ne pèse que 356 millions d’euros en grande distribution, d’après une étude de Xerfi. Un montant 33 fois moins important que dans les autres pays développés comme les États-Unis et l’Allemagne.

Les enseignes devraient par conséquent amplifier et surtout diversifier l’offre en rayons. Aussi, elles gagneraient à baisser les prix car ils sont encore largement inaccessibles pour les petits budgets. Par ailleurs, les distributeurs devraient intégrer les circuits RHF (restauration hors foyer) et conquérir les consommateurs dits « carnivores ».

Keep Exploring
Facebook
Facebook et Instagram lancent leur boutique en ligne : une mauvaise nouvelle pour Amazon