Lidl et Aldi progressent en France
Les deux discounteurs allemands ont le vent en poupe

Grande distribution : Lidl et Aldi gagnent du terrain en octobre

Dans le dernier baromètre de l’institut Kantar du mois d’octobre, Lidl et Aldi réalisent une bonne progression dans le classement des enseignes en France. Les deux discounters gagnent 0,4 points chacun pour atteindre respectivement 7,2 et 2,7% de parts de marché.

L’institut Kantar a publié, début novembre, son classement d’octobre (du 04 au 31 octobre 2021) des enseignes de la grande distribution. D’après cette nouvelle étude sur les dépenses des ménages en produits de grande consommation, Lidl et Aldi ont connu la meilleure progression dans cette période. Les discounters allemands gagnent 0,4 points chacun pour atteindre respectivement 7,2 et 2,7% de parts de marché. Retour sur les performances comparées de Lidl et Aldi.

Rénovation et expansion du parc

« Lidl tire profit à la fois de sa dynamique commerciale (probablement soutenue par sa posture sociétale) et de la rénovation du parc », explique Olivier Dauvers, spécialiste du retail. Quant à Aldi, qui recrute plus de 735 000 nouveaux foyers de consommateurs, son avancée repose sur l’expansion du parc de magasins. Ainsi que sur la hausse (+14%) de ses investissements média (radio, télé et presse). Il faut ajouter le rachat et la transformation de 574 magasins Leader Price (ex enseigne Casino).

Recul des dépenses sur la période

Pour ce qui concerne le classement général, il est toujours dominé par le Groupement E. Leclerc. Le géant français obtient aussi 0,4 points de plus et détient désormais 22,2% de part de marché en octobre. La seconde place revient à Carrefour et la troisième au groupement des Mousquetaires (Intermarché et Netto). Ce dernier grignote +0,2 point pour atteindre les 16,5%.

D’après l’institut Kantar, les dépenses entre le 04 et 31 octobre 2021 (P11) ont reculé de 5,7% par rapport à l’an passé. Cette baisse est due à la réduction du panier moyen (2€). En outre, on note que le circuit de proximité représente 6,2% de part de marché (+0,4 pt). Contre 9% pour le online (+0,2pt) et 32,9% pour les supermarchés (+0,2pt).

Keep Exploring
Poires
Le bio a tiré profit de l’épreuve de la crise sanitaire