autotest covid
autotest

Covid-19 : la vente d’autotests en grande surface a explosé pendant les fêtes

D’après une étude menée par IRI, les grandes surfaces auraient vendu entre 1,5 et 2 millions d’autotests de dépistage du Covid-19 entre le 28 décembre et le 2 janvier. Le gouvernement a autorisé, à titre exceptionnel, la vente de ces dispositifs hors pharmacies jusqu’au 31 janvier 2022.

Selon une étude de l’entreprise d’analyse de données IRI, et relayée par le magazine LSA Conso, les enseignes de la grande distribution ont vendu près de 500 000 boîtes d’autotests de dépistage du Covid-19 entre le 28 décembre et le 2 janvier. Ce qui représente entre 1,5 et 2 millions d’autotests pour un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros. Ce nombre s’ajoute aux 6 millions de dispositifs vendus par les pharmacies la semaine de Noël, ainsi qu’aux 7,3 millions de tests PCR et antigéniques. Soit plus de 13 millions de tests écoulés pendant cette période.

Une dérogation pour vendre hors pharmacie

Pour rappel, le gouvernement a autorisé la vente d’autotests hors pharmacies à titre exceptionnel jusqu’au 31 janvier 2022. Cette décision vise à faire face à l’explosion de la demande dans le contexte de la cinquième vague de Covid-19 due au variant Omicron particulièrement contagieux. « C’est une dérogation, mais en aucun cas cela ne doit contrevenir dans la durée à la question du monopole pharmaceutique pour les dispositifs médicaux », a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran le 28 décembre.

Des difficultés de réapprovisionnements pour les officines

Le ministre a indiqué, le 29 décembre à l’Assemblée nationale, que les officines avaient distribué plus d’autotests en quelques jours que sur les six derniers mois. Cette hausse des ventes intervient au moment où les pharmacies connaissent des difficultés de réapprovisionnement. Selon le porte-parole de l’Union des syndicats des pharmaciens d’officine (USPO), Gilles Bonnefond, 58% des pharmacies étaient en rupture de stock le 25 décembre.

Keep Exploring
Val de Loire : la vente de vin bio progresse en grande distribution