La grande distribution s’invite dans le metavers

Après les maisons de luxe et les équipementiers sportifs, les acteurs de la grande distribution s’introduisent dans le metavers. Carrefour a acquis un terrain dans The Sandbox et Casino y a lancé un jeu sur le thème de l’alimentation au printemps. Pourquoi un tel intérêt pour un univers fictif ? 

Au fil des mois, le metavers (ou metaverse en anglais) fait de plus en plus d’adeptes. Ce monde virtuel parallèle qui s’appuie sur des technologies en plein essor (3D, réalité augmentée, etc.), promet un univers immersif proche de la réalité. On pourrait notamment y travailler et y faire des courses. Ce qui ne laisse pas indifférents les acteurs de la grande distribution, toujours à l’affût de la moindre innovation.

Casino et Carrefour en précurseurs

Fin 2021, le distributeur stéphanois s’est rapproché des équipes de The Sandbox et a acquis début janvier 2022 des parcelles afin de développer de nouvelles expériences clients. En avril, Casino a accéléré son positionnement en annonçant offrir prochainement des NFT aux clients du Club Leader Price. Quelques jours auparavant, c’est l’enseigne du groupe, Monoprix, qui annonçait la mise en vente de deux collections exclusives de NFT. Carrefour a également acheté, en janvier, une parcelle de 36 hectares dans le jeu vidéo The Sandbox. S’il n’a pas dit ce qu’il va en faire exactement, le retailer a expliqué vouloir expérimenter au plus tôt ce qui pourrait être le commerce de demain. Pour les distributeurs, qui prévoient d’être présents sur le Meta de Facebook, il est question d’anticiper les mutations de la société et les changements de mode de consommation.

Les géants américains en avance 

Ailleurs dans le monde, les grands groupes s’intéressent aussi au metavers et même davantage. A l’image d’Adidas, Warner Music et The Walking Dead, qui ont acquis des terrains dans The Sandbox. De son côté, Nike construit, avec l’aide de Roblox, une plateforme immersive (Nikeland) pour la vente de baskets et de vêtements. Enfin, Walmart souhaite créer ses propres NFT et cryptomonnaie pour faciliter la commercialisation de divers produits (électroniques, décorations, jouets, sport, etc.). L’avenir dans le metavers ne fait donc que commencer.

Keep Exploring
Jean Bouteille
Entretien avec Gérard Bellet, fondateur de Jean Bouteille : « Nous voulons ancrer le réemploi dans le quotidien des citoyens »