Le métavers, nouvelle voie du e-commerce

De plus en plus de marques et d’enseignes de la grande distribution se lancent dans le métavers, comme une nouvelle étape incontournable dans le développement de leur commerce en ligne. Parmi elles Walmart, Zara, Casino et Carrefour, qui multiplient les initiatives ou partenariats. Quels intérêts pour ces acteurs et pour les clients ? 

Il y a quelques mois, Facebook a annoncé qu’il rebaptisait son groupe du nom de Meta pour coller à la nouvelle tendance, le métavers. Il s’agit d’un univers mixte qui mélange la réalité au virtuel pour offrir aux internautes une meilleure expérience sur le Web. 

Des avantages de part et d’autre 

Grâce à cette technologie, les consommateurs pourront apprendre, travailler, se divertir et faire des achats sur Internet via des avatars. Du côté des acteurs du commerce en ligne, le métavers offre une nouvelle fenêtre de croissance. Ils espèrent obtenir des commandes plus précises et réduire les excédents de stocks. Par ailleurs, ils pourront mieux cibler et convertir les clients physiques au numérique. Au-delà, l’objectif est d’anticiper les mutations de la société et les changements de mode de consommation.

Carrefour et Casino en précurseurs en France 

Roblox et Fortnite ont été les premiers à s’approprier cette innovation dans un marché encore hésitant. Au niveau des enseignes, c’est le groupe français Carrefour qui a fait le premier pas. Il a acheté en janvier dernier une parcelle de 36 hectares dans le jeu vidéo The Sandbox pour expérimenter le commerce de demain. Casino a suivi. Le distributeur stéphanois a annoncé la création d’un jeu vidéo sur la même plateforme, sur le thème de l’alimentation au printemps.

Anticiper les mutations du commerce de demain 

Si l’expérience est tentante, la grande distribution devra encore surmonter quelques difficultés pour prendre toute la mesure de ce nouveau « Far West ». Elle doit notamment résoudre le problème des cyber-escrocs qui peuvent créer de faux profils et de fausses campagnes pour tromper les consommateurs.

Keep Exploring
Intérieur d'un bureau de Poste
Relation client : La Poste mise sur la complémentarité entre contact physique et relation numérique