La grande distribution se lance dans la sobriété énergétique

Face à la hausse du coût de l’énergie et aux risques de pénurie d’ici l’hiver, les enseignes de la grande distribution ont décidé de réduire leur consommation d’électricité. Au moins 2800 magasins sont concernés par cet engagement.

Répondant à l’appel du gouvernement pour une sobriété énergétique face au risque de pénurie en hiver, les enseignes de la grande distribution ont pris une série de mesures pour économiser de l’électricité. On retient notamment l’extinction des lumières dès la fermeture des magasins, la réduction de l’éclairage et du chauffage, ainsi que la coupure du renouvellement d’air la nuit.

10% d’économie d’ici 2023

L’association Perifem, qui rassemble les acteurs de la distribution, précise que ces décisions engageront tous les supermarchés et hypermarchés. Soit environ 2 800 magasins pour 100 millions de mètres carrés. Dans le détail, la baisse de l’intensité lumineuse sera de l’ordre de 50% avant l’entrée du public. Dans les « zones critiques », elle s’établira à – 30%, de 8h à 12h et de 18h à 20h. 

Pour ce qui concerne la baisse des températures ambiantes, un point crucial, il s’agira de passer de 22 à 17 degrés. Ce qui permettra une réduction de la consommation énergétique de 20%. Grâce à ces efforts, les retailers souhaitent atteindre l’objectif de 10% d’économie d’électricité fixé par le gouvernement d’ici 2023.

Pour une généralisation des mesures aux autres commerces

La grande distribution espère que cet engagement servira de base à l’ensemble des fédérations du commerce. Elle tiendra une réunion avec les autres acteurs le 26 juillet pour présenter ses mesures et demander leur généralisation dans le secteur. Tout le monde devrait y adhérer, sauf surprise au regard des enjeux mondiaux actuels. Les commerçants ont d’ailleurs intérêt à le faire pour satisfaire leurs clients. Du côté des ONG et associations environnementales, on se fait Saint Thomas car les enseignes auraient l’habitude de ne pas tenir leurs promesses.

Keep Exploring
e-commerce
Confinement: Laurent Wauquiez veut lancer un « Amazon 100% Auvergne-Rhône-Alpes »